Devenir propriétaire avec le Smic : est-ce possible ?

Vous souhaitez devenir propriétaire, mais vous vous demandez quel montant vous pourriez solliciter dans le cadre d’un crédit immobilier pour financer cet achat. En effet, vous êtes au Smic. Il est important de savoir que si le montant des revenus conditionne le montant du prêt accordé par la banque, ce ne sera pas le seul critère.
Nous vous expliquons donc ici quels seront ces différents critères et donnons quelques conseils pour obtenir le crédit qui vous permettra d’acquérir un bien immobilier.

Déterminer le montant du prêt sur base des revenus

Obtenir un crédit immobilier et devenir propriétaire avec un Smic est possible. En revanche, ce crédit aura ses limites. Il vous faut donc sélectionner un bien dont vous serez en mesure de financer l’achat.
Pour y voir plus clair et savoir vers quoi s’orienter, l’idéal est de retourner la problématique : définir le montant empruntable sur base de vos revenus et, ensuite, choisir un bien dans cette catégorie de prix.
Les banques ont pour recommandation du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) de ne pas accorder de crédit immobilier au-delà de 33 % à 35 % de taux d’endettement. Il faut donc que les mensualités de vos crédits cumulées ne dépassent environ un tiers de vos revenus fixes.
Avec le Smic, il est donc possible d’emprunter près de 100 000 € sur une durée de 25 ans.
Partant de là, vous pouvez choisir un bien qui corresponde à vos besoins en fonction également de l’apport personnel que vous serez en mesure mettre dans cet achat.

Conditions d’octroi d’un prêt immobilier au Smic

La base : un emploi, des revenus fixe et éventuellement du patrimoine
Les organismes prêteurs cherchent avant tout des profils avec des situations stables. Ainsi, si vous êtes employé en CDI ou fonctionnaire, vous pourrez mettre avant la stabilité de vos revenus, probablement destinés à augmenter. Si vous êtes en CDD, la présence d’un co-emprunteur en CDI ou fonctionnaire pourra également rassurer la banque.
Les revenus qui seront pris en compte dans le cas d’un crédit immobilier doivent être fixes. Il peut donc s’agir de votre salaire, d’une pension de retraite ou de revenus fonciers. En revanche, les allocations (chômage, CAF…) ne sauraient entrer dans le compte pour un emprunt de longue durée.
Si vous êtes déjà propriétaire, vous êtes en possession d’un patrimoine immobilier. Cet argument n’est pas négligeable, car celui-ci pourrait servir de garantie à votre emprunt. Il en va de même pour un patrimoine financier (épargne, assurance vie, actions…). Toutefois, ne pas posséder de patrimoine immobilier ou financier n’est pas un critère excluant pour l’obtention d’un crédit.

Les garanties : tout dépend de votre profil emprunteur
L’octroi d’un crédit immobilier de 100 000 € sera nécessairement soumis à garantie. Celle-ci est destinée à protéger le prêteur en cas de défaillance de l’emprunteur.
En fonction de votre profil emprunteur, plusieurs types de garanties seront possibles :
l’assurance emprunteur
l’hypothèque
le nantissement d’avoirs financiers

L’apport personnel
En raison des fluctuations du marché de l’immobilier, les banques sont particulièrement réticentes à octroyer un crédit immobilier couvrant la totalité de l’acquisition : achat du bien, travaux éventuels et frais de notaire.
Être en mesure de financer une partie de l’achat (a minima les frais de notaire) sera un autre argument en votre faveur pour obtenir un crédit immobilier au Smic et ainsi devenir propriétaire.

Le regroupement de crédits : une solution alternative

Si vous avez déjà deux crédits en cours de remboursement pour un minimum de 20 000 €, il devient en revanche compliqué d’obtenir un prêt immobilier, a fortiori au Smic. Si en outre vous n’avez pas les fonds nécessaires pour un apport personnel, il est peut probable qu’un crédit immobilier vous soit accordé, bien que chaque dossier soit différent et étudié soigneusement par les banques.
Une solution alternative peut alors être de passer au préalable par le rachat de crédits.
En regroupant vos différents crédits en un seul, vous pouvez étaler le remboursement de ce prêt de substitution. Ainsi, vous réduisez votre nouvelle mensualité unique jusqu’à -60 % et, avec celle-ci, votre taux d’endettement pour repasser sous la barre des 33 %.
Dans le cadre de ce regroupement de crédits, il est également possible de solliciter l’octroi d’une trésorerie complémentaire. Celle-ci pourra venir alors compléter votre apport personnel.
Pour obtenir le rachat de crédits le mieux adapté à votre situation particulière, il est recommandé de faire des simulations en ligne. Celles-ci sont gratuites et sans engagement. En plus, si vous passez par un comparateur de crédits proposant une simulation de rachat de crédits, vous toucherez plus d’organismes financiers d’un seul coup. Cela représente une économie de temps considérable et vous permets de comparer librement les propositions pour choisir la formule la mieux adaptée à votre situation particulière.

Comment équiper sa résidence secondaire d’un système d’alarme sans internet ni électricité ?

Les maisons de vacances, qu’elles soient en bord de mer, à la montagne ou à la campagne, sont régulièrement la cible des cambrioleurs. Elles sont souvent inoccupées une grande partie de l’année, ce qui  permet aux cambrioleurs d’agir sans crainte d’être surpris. Ainsi, entre 2016 et 2018, 37 000 ménages ont déclaré avoir été victimes d’un cambriolage (ou d’une tentative) de leur résidence secondaire[1].  Pour s’en prémunir, la solution la plus adaptée est de disposer d’un système d’alarme. Quelle solution choisir si vous n’avez pas d’électricité ou de connexion internet dans votre logement ? 

Un système d’alarme sans connexion internet ni électricité

Pour les logements sans électricité ni internet, il est possible de bénéficier d’un système d’alarme autonome. 

Cette offre est adaptée pour protéger les maisons secondaires, mobil-home, abris de jardin ou encore les bateaux lorsqu’ils sont amarrés au port. 

Le système intègre  une centrale d’alarme alimentée par des piles et une batterie qui disposent d’une autonomie de 3 à 4 ans. La centrale est reliée au Centre de Télésurveillance grâce à une carte SIM GSM-GPRS . Lors de l’installation,  l’opérateur qui offre la meilleure qualité de réseau est sélectionné.  Grâce à la bonne couverture du territoire national, ces systèmes d’alarme peuvent être installés partout en France.

De quoi assurer la protection de vos biens contre les cambriolages, squats ou encore le vandalisme tout au long de l’année. 

Pour une protection optimale, l’installation[2] est assurée par un réseau d’installateurs agréés par Protection 24. Le remplacement des piles est inclus dans l’offre et assuré par Protection 24.

Un système d’alarme associé à une prestation de télésurveillance pour une protection efficace 24h/24 et 7j/7

L’offre de Protection 24  est proposée sur abonnement à partir de 32,70€ TTC/ mois et couvre la mise à disposition du matériel associée à un service de télésurveillance. Le service est assuré 24/24 pour une sérénité totale. 

En cas de déclenchement, les opérateurs du Centre de Télésurveillance s’occupent de tout ! Ils vérifient la réalité de l’intrusion (levée de doute) grâce à l’analyse des déclenchements, des images obtenues et à l’écoute d’éventuels bruits sur le site protégé. 


Si la présence d’un individu est avérée, une identification, via un code confidentiel que vous seuls possédez, est demandée. 

En cas d’effraction, les opérateurs du Centre de Télésurveillance alertent les Forces de l’Ordre, et dépêchent un intervenant sécuritaire sur place. Ils mettent également en œuvre le dispositif d’assistance si nécessaire.

L’application mobile Protection 24 permet de piloter le système à distance,  (service inclus dans l’abonnement).

Grâce aux notifications, vous êtes averti de tout déclenchement du système d’alarme. 

Vous pouvez maintenant laisser votre  maison de vacances inoccupée en toute sérénité !

Pour  plus d’informations ou obtenir un devis personnalisé, rendez-vous sur le site de Protection 24.


  1. Source : Enquête « Cadre de Vie et Sécurité 2019 ».
  2. Les frais d’installation sont facturés 145€ TTC.

Achat immobilier dans les landes : Réussir vos transactions immobilières avec Pontonx Immobilier !

Achat, vente, location, gestion, de biens immobiliers, il existe des entreprises bien qualifiées pour vous accompagner dans la réalisation de vos projets immobiliers. Pontonx Immobilier est l’une de ces entreprises qui aident à mener à bien vos transactions immobilières. Si vous n’aviez aucune idée de l’accompagnement qu’apporte cette entreprise à ses clients, découvrez-le dans cet article !

L’essentiel à savoir sur Pontonx Immobilier et ses activités

Pontonx Immobilier est une entreprise française immobilière située dans le département des Landes en Nouvelle-Aquitaine, et plus précisément dans la commune de Pontonx-sur-l’Adour. Cette entreprise s’y est installée depuis l’an 2000 et offre divers services à ses clients dans le secteur de l’immobilier.
● Accompagnement de ses clients dans l’achat, la vente et la location ou la gestion de biens immobiliers ;
● Accompagnement de ses clients dans l’estimation de la valeur de leurs biens immobiliers.

Les atouts de cette entreprise
Plus de 20 ans d’expérience, une connaissance approfondie du secteur,
C’est tout d’abord des estimations fiables car Vendeurs et Acquéreurs souhaitent avoir les bonnes informations !
Pontonx Immobilier c’est également un suivi et des conseils avisés

Comment contacter Pontonx Immobilier ?

Le site internet : http://www.pontonximmobilier.com/
La page Facebook : https://www.facebook.com/IMMOBILIERPONTONX/
Instagram @pontonximmobilier
contact@pontonx-immobilier.fr
05.58.55.50.69

Les 5 questions à se poser avant de vendre un bien immobilier

Vendre son bien est une étape importante qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il s’agit d’une décision qui va certainement impacter votre cadre de vie. C’est pourquoi il est indispensable de se poser ces 5 questions fondamentales avant d’entreprendre votre projet.

1. Pour quelle raison je souhaite vendre ?

Prendre la décision de vendre son bien immobilier n’est pas toujours chose facile.
Il est naturel lorsque vous avez vécu plusieurs années dans votre logement d’y être attaché et de souhaiter en obtenir le meilleur prix.
Qu’il s’agisse d’un changement personnel ou professionnel la vente d’un bien prend plusieurs mois. C’est pourquoi il vaut mieux être sûr de sa décision et de bien préparer sa stratégie de vente. Les raisons les plus courantes sont : une famille qui s’agrandit, un nouvel emploi, une situation familiale qui change, une succession…

2. Quand est-ce que je dois vendre ?

Il faut compter en général entre 3 et 5 mois entre la mise en vente et la signature définitive chez le notaire. A condition d’être au prix du marché. Il faut faire réaliser une estimation de son bien au maximum 3 mois à l’avance car le marché de l’immobilier est très fluctuant surtout selon votre secteur géographique. L’attractivité de votre bien ne sera pas la même selon si votre secteur est tendu avec beaucoup d’acheteurs mais peu de biens ou si de nombreux biens sont disponibles sur le marché ce qui aura tendance à faire un peu baisser votre prix de départ.

3. Dans quel nouveau projet vais-je investir ?

Quel que soit votre projet, commencez par faire les comptes. Combien vous reste-t-il de crédit immobilier à payer, existe-t-il des frais de remboursement anticipé dans votre contrat, combien coûtera votre nouvelle propriété, de combien avez-vous besoin pour couvrir les frais de déménagement, les frais de notaire… ?
Une fois que vous avez déterminé votre budget, vous y verrez un peu plus clair sur vos critères de recherche de votre nouveau bien (terrasse, garage, secteur…)

4. Suis-je conscient du prix du marché de mon bien ?

On peut avoir tendance à surestimer son bien pour plusieurs raisons : le coût des travaux que l’on a investi, l’affect, le marché de l’immobilier n’a pas augmenté dans toutes les zones géographiques…
Pour éviter cette erreur qui risque de nuire à la vente de votre bien, il est important de bien faire estimer son bien avant de le mettre en vente. Vous pouvez faire appel à un agent immobilier qui vous remettra un dossier d’avis de valeur avec les points forts et les points faibles de votre bien. Chez Beemmo, l’agence immobilière au forfait fixe de 4990€, l’estimation est gratuite.

5. Faut-il réaliser des travaux avant de vendre ?

La plupart des ventes immobilières se font « en l’état ». Contrairement à la mise en location, il n’y a aucune obligation à mettre aux normes les installations électriques ou de gaz pour vendre. En revanche, cela aura forcément un impact négatif sur le prix de vente.
Il est fortement conseillé à minima de bien nettoyer votre logement et d’effectuer toutes les petites réparations nécessaires pour ne pas laisser une mauvaise impression aux potentiels acquéreurs.
Il peut être intéressant de rénover une pièce telle que la cuisine ou la salle de bains si elle dénote vraiment avec les autres pièces du logement.
La réalisation de travaux ne permet pas forcément de vendre plus cher mais elle permet de réduire le délai de vente et la marge de négociation. Vous pouvez par exemple améliorer la performance énergétique de votre logement en changeant vos fenêtres ou votre système de chauffage : un critère auquel les acheteurs accordent de plus en plus d’attention.
Si vous souhaitez d’autres conseils pour vendre votre bien immobilier, vous pouvez lire cet article.

Crédit immobilier : ce qui change en 2021

En 2020, les taux des crédits immobiliers ont été particulièrement intéressants et sont même repassés sous la barre des 1 % pour certains dossiers. Toutefois, parallèlement à cette baisse des taux, des recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière ont empêché de nombreux demandeurs d’obtenir le crédit immobilier dont ils auraient besoin pour réaliser leur premier achat – on parle alors de primo-accédants – ou un investissement immobilier.

En 2021, plusieurs changements concernant ces restrictions préconisées, ainsi que l’augmentation, même faible, des taux d’usure une fois combinés devraient permettre à de nombreux ménages d’obtenir le prêt immobilier refusé en 2020. 

On vous explique ce qui change en 2021 pour votre crédit immobilier.

Le taux d’intérêt légal ou taux d’usure

Un arrêté publié le 26 décembre 2020 dans le Journal officiel et applicable depuis le 1er janvier 2021 fixe les nouveaux taux d’usure pour le premier semestre 2021.

Qu’est-ce que le taux d’usure ?

Le taux d’usure représente le taux annuel effectif global (TAEG) maximum légalement autorisé. Au-delà de celui-ci, les organismes de financement ne peuvent accorder de prêt. Ce taux d’intérêt maximum légal est en fait calculé sur la base du taux effectif moyen pratiqué par les établissements bancaires au trimestre précédent, auquel est ajouté un tiers. Plus qu’un taux d’intérêt, le TAEG comprend le taux nominal, ainsi que le taux des assurances obligatoires et tous les frais inhérents au crédit sollicité.

Baisse ou augmentation du taux d’usure : avantages et inconvénients

L’augmentation du taux d’usure peut permettre que soient acceptés des dossiers qui auraient été refusés par les banques. Toutefois, cette augmentation impacte le coût global de l’emprunt qui croît d’autant.

Pour un prêt immobilier contracté en 2021 d’une durée

  • de 10 ans à 20 ans, le taux est fixé à 2,57 %, contre 2,52 % au dernier trimestre 2020.
  • de moins de 10 ans à 2,56 %, contre 2,52 % au dernier trimestre 2020.
  • de plus de 20 ans à 2,67 %, contre 2,68 % au dernier trimestre 2020.

Le prêt relais quant à lui passe de 3,01 % à 2,97 %.

On constate donc que l’évolution est mineure et que, à elle seule, elle n’aurait eu que peu d’impact sur l’octroi des crédits immobiliers.

Les recommandations pour l’octroi des prêts immobiliers

Fin 2019, les critères d’octroi des prêts immobiliers avaient été durcis par le Haut Conseil de Stabilité Financière (différentes autorités bancaires qui s’assurent de la solidité du marché présidé par le ministre des Finances).

Leurs recommandations portaient sur deux points en particulier :

  • la limite des 33 % de taux d’endettement du demandeur,
  • la durée maximale de l’emprunt immobilier limitée à 25 ans.

Ces critères ont provoqué un nombre important de refus de crédits immobiliers en 2020, dont certains se sont avérés manquer de sens. C’était en particulier le cas pour les ménages aux plus gros revenus, qui conservaient donc un reste à vivre important au-delà des 33 % d’endettement, et de ménages aux revenus plus modestes qui ne dépassaient que d’un point le pourcentage maximum.

Compte tenu des taux d’intérêts particulièrement bas pour les crédits immobiliers, ces recommandations ont été légèrement assouplies :

  • Le taux d’endettement autorisé passera donc à 35 % en 2021. Si la différence peut sembler faible, elle débloquera néanmoins nombre de dossiers, car elle permet d’accroître la capacité d’emprunt jusqu’à 6 %.
  • La durée d’emprunt pourra désormais courir sur 27 ans. En effet, la baisse des taux immobiliers depuis 2020 a limité le coût global de l’emprunt même avec une légère augmentation de sa durée.
  • Les banques bénéficient d’une dérogation à ces règles à hauteur de 20 % des dossiers.

A ces recommandations, s’était également ajoutée l’exigence des banques d’un apport personnel conséquent pour l’acquisition d’un bien immobilier pour les primo-accédants (d’au moins 10 % de la valeur du bien). Cette pratique, si elle ne semble toutefois pas reculer pour l’instant, peut être compensée par une opération financière qui permet également de baisser son taux d’endettement : le rachat de crédits.

Baisser son taux d’endettement pour acheter un bien immobilier

Acquérir un bien immobilier lorsqu’on a déjà des crédits en cours peut donc s’avérer complexe, qu’il s’agisse d’un premier achat ou d’une acquisition supplémentaire à titre d’investissement.

Il existe néanmoins une opération financière qui permet de baisser son taux d’endettement en réduisant les mensualités de ses différentes créances : le regroupement de crédits.

Autrefois généralement associé à des ménages en difficulté financière, cette opération est aujourd’hui de plus en plus pratiquée pour réaliser des investissements immobiliers

Concrètement, le rachat ou regroupement de crédits consiste à rassembler en un seul prêt toutes ses créances : crédits à la consommation (crédit auto, prêt personnel, crédit renouvelable…), prêts immobiliers, voire d’autres types de dettes notamment fiscales. La durée de l’emprunt peut alors être allongée afin de faire baisser la nouvelle mensualité unique et, avec celle-ci, le taux d’endettement de l’emprunteur.

Cette démarche, si elle augmente le coût total de l’emprunt, peut permettre à nombre de demandeurs d’être à nouveau éligibles pour un crédit immobilier en passant sous la barre des 35 % de taux d’endettement.

En ce qui concerne l’apport personnel conséquent attendu par les banques, le rachat de crédits peut également répondre à cette exigence. En effet, il est possible de demander l’octroi d’une trésorerie complémentaire d’un montant raisonnablement proportionnel au total des soldes restant dus des différents crédits regroupés.

Primo-accédant ou investisseur dans l’immobilier à but locatif, le regroupement de crédits est une opération qui solutionne nombre de difficultés pour financer un nouveau projet immobilier.

En réalisant une simulation en ligne auprès d’un organisme de courtage spécialisé dans le rachat de crédits, votre situation personnelle est étudiée par des experts. Des offres vraiment adaptées et concurrentielles peuvent vous être proposées.

Le télétravail : pour plus de séminaires et de moments de qualité

 Le télétravail est devenu un des mots à la mode pendant le confinement. Et nul doute qu’il va continuer de progresser grâce à de sérieux arguments. Lors des périodes de changements, il faut savoir être malin et tirer parti des opportunités offertes.

Mais alors quels changements cela va t-il impliquer ? Est-ce une source d’économie pour l’entreprise ? Allons nous créer des liens virtuels avec nos collègues et connaître uniquement leurs visages en 2 dimensions ? Regardons cela… 

Les points forts du télétravail

 Payer un loyer pour accueillir toute l’équipe en même temps est devenu impensable pour certaines sociétés adaptées depuis longtemps au télétravail. Un espace fixe pourquoi pas, mais plus petit et permettant de réunir une partie de l’équipe ponctuellement. 

Et puis pourquoi se priver de recruter des talents habitant le monde entier plutôt que de chercher dans une zone accessible à 1 heure des locaux ? Sans compter que c’est souvent perçu comme un sérieux avantage dans le “package” de recrutement par les salariés.  

Cela permet aussi de s’affranchir des pannes de RER, des incidents voyageurs et surtout des grèves des transports. Et ainsi d’oublier les arrivées en sueur à 10h30 au travail. 

N’hésitez pas à consulter ce lien pour plus de détails sur les avantages du télétravail. 

Favoriser les séminaires : plus de moments de qualité

Moins de temps ensemble mais plus de moments riches, n’est-ce pas la recette pour concilier productivité et bien être ? 

Réunir régulièrement ses équipes n’est pas une perte de temps, au contraire cela permet de renforcer l’esprit d’équipe et ainsi de recentrer l’humain au coeur des relations. Et puis, en plus de proposer une trêve dans le quotidien du télétravail, c’est est l’occasion de récompenser ses collaborateurs et ainsi faire le plein de motivation.

Organiser un séminaire pour cette occasion permet de se retrouver dans un cadre moins formel et ainsi de faire plus ample connaissance avec son équipe. De plus, même si cela peut paraître anodin, rassembler tout ce petit monde dans une atmosphère plus détendue et loin de la pression du travail montre que vous tenez à la santé mentale de chacun.

En effet, entre le manque de motivation qui peut se faire ressentir au bout de quelques temps ou encore le cadre de travail qui n’est pas forcément optimal chez soi, être en télétravail sur le long terme n’est pas toujours évident pour tout le monde. C’est pourquoi, organiser un séminaire est l’occasion de booster la motivation et l’implication des employés.

Pour finir, à terme les économies de transports, de loyer, de frais généraux permettront d’investir davantage dans des moments de qualité. 

Mais alors… pour quel type de séminaire opter ?

 Pour rebooster vos équipes, il existe plusieurs types de séminaire afin de leur en mettre plein la vue :

– Séminaire au vert pour se retrouver dans un environnement calme et dépaysant. C’est bien connu, ce type d’escapade est idéale pour relâcher le stress et se ressourcer.

– Loft atypique pour faire des réunions sur une journée de formation ou de brainstorming.

– Déjeuner avec parfois avec une salle attenante pour un moment conviviale. Parfois, même les rassemblements les plus “simples” sont l’occasion de profiter d’un moment chaleureux.

– Séminaire à la montagne ou à la mer pour un voyage insolite qui marquera les esprits de vos collaborateurs.
Vous ne savez pas où trouver les lieux à la hauteur de vos espérances ? Il existe des solutions gratuites pour vous accompagner dans vos recherches, comparer les lieux et les réserver en un clic. Que ce soit dans un bureau fixe ou en télétravail, Alfred Meeting vous dénichera toujours le meilleur choix correspondant à vos critères. Alors, qu’attendez-vous pour les contacter ?

L’électricité de père en fils

La société Brun et Fils est une entreprise basée dans l’Ardèche qui s’occupe de l’électricité dans son ensemble. Elle existe depuis 1983. Il s’agit d’une entreprise familiale qui existe depuis deux générations. Elle est particulièrement investie dans le respect des délais et dans son engagement dans la qualité de ses services.

L’entreprise se charge de vous accompagner dans vos démarches reliées à l’utilisation de l’électricité. Entre autres, elle assure un service sur :

  • l’électricité générale
  • la climatisation
  • le chauffage

Les services assurés par Brun et Fils

L’électricité :

Pour ce qui est de l’électricité, Brun et Fils s’occupe de :

  • L’équipement des locaux en éclairage, chauffage, climatisation, ventilation de la protection anti-intrusion et incendie
  • Contrôle d’accès intérieur et extérieur (interphone, visiophone…)
  • L’automatisation de portails ou barrières
  • La sonorisation du câblage informatique

Leur équipe s’occupe également des armoires électriques, courants forts et courants faibles. Il y a évidemment un contrôle de chaque installation et un suivi.

La climatisation :

L’entreprise BRUN et Fils est un vrai professionnel de l’aérothermie. 

Leur équipe installe les systèmes de climatisation depuis environ 10 ans maintenant. Elle possède une large panoplie d’appareils différents pouvant convenir à toutes sortes de logements et toutes sortes de pièces.

Les appareils sont tous à la pointe de la technologie. 

Avant l’installation, Brun et Fils s’engage à vous accompagner et vous aider, à choisir le modèle adapté à vos besoins et à votre budget. Vous êtes donc conseillé dans le choix de votre équipement afin que vous soyez sûr d’obtenir le bon système de climatisation pour vous avant l’installation.

L’installation se fait par des professionnels, membres de l’entreprise. Ils sont techniciens et qualifiés pour une installation sans faille dans un délai rapide. Ils sont dévoués également à vous expliquer comment fonctionne votre appareil, car souvent la plupart des gens possédant un système de climatisation ne l’utilise que pour une ou deux actions, sans être conscient qu’il comporte beaucoup d’options qui pourraient s’avérer utiles.

Après chaque installation, vous pouvez bénéficier d’un suivi par un membre de l’équipe pour toutes questions éventuelles et surtout d’une garantie de 5 ans pour quelconque problème avec l’appareil.

Le chauffage :

Tous les chauffages de Brun et Fils sont électriques et économiques, tout en restant design. Tout comme les clims, il en existe un large panel pour satisfaire un grand nombre de clients.

L’installation de chauffage électrique impose le respect de plusieurs règles, dont : 

  • Le calcul de la puissance nécessaire à votre installation 
  • L’emplacement de vos radiateurs 

Ces deux notions sont essentielles à votre confort. afin de profiter d’un confort homogène dans toute la pièce. En effet, la puissance détermine le niveau de chaleur nécessaire à une pièce chauffée de manière homogène. L’emplacement est critique : il faut trouver l’endroit qui permettra au chauffage de chauffer toute la pièce équitablement.

Tous les produits sont d’origine française.

Brun et Fils reste à votre disposition pour la maintenance et l’entretien de votre équipement. Les travaux sont réalisés dans les règles de sécurité.

Vous pouvez également demander un devis qui s’effectue directement en ligne sur leur site officiel.

Où les joindre ?

www.brun-fils.com

Vous les trouverez à cette adresse et ce numéro de téléphone :

425 r Claude Chappe

07500 GUILHERAND GRANGES

Tél : 04 75 41 45 24

Comment aménager votre maison à votre goût ?

La rénovation est souvent un projet long et fastidieux. Outre les travaux à effectuer, l’aménagement de la maison comprend le choix des meubles et des équipements adéquats. Afin que cela ne reste pas un rêve, vous pouvez confier votre projet à un spécialiste comme Mobilier-decoration. com

Mobilier Décoration : histoire et présentation

Mobilier-decoration. com a été créé par un spécialiste en ébénisterie d’art qui a appris son métier dès l’âge de 15 ans. Il a été formé à l’école Boulle à Paris et il a pu y apprendre les différentes façons de traiter le bois afin d’en obtenir des objets de la meilleure qualité possible.

Aujourd’hui, il propose de vous accompagner pour la conception et la rénovation de votre intérieur. Pour cela, Mobilier-decoration. com revient aux sources en travaillant les matières nobles et robustes qui peuvent durer plusieurs dizaines d’années.

Ainsi, le but de l’entreprise consiste à offrir à chacun l’opportunité d’aménager un intérieur qui lui ressemble. Bien évidemment, cela passe par un processus préalablement défini :

  • Choix des matériaux adéquats,
  • Conception en atelier,
  • Finition par des professionnels.

Comme vous pouvez le voir, Mobilier-decoration. com vous accompagne du début jusqu’à la finition de votre projet. La qualité, la sécurité et l’esthétique des meubles construits sont les soucis principaux du fabricant. C’est pourquoi cette entreprise vous garantit un résultat impeccable et adapté à vos exigences.

Une sélection de produits infinie

Afin d’aménager votre intérieur, vous allez pouvoir choisir des centaines de produits proposés par Mobilier-decoration. com. Ici, le service ne fait pas dans le détail en vous proposant toutes les catégories d’articles possibles :

  • Meubles,
  • Luminaires,
  • Vases,
  • Sièges,
  • Sculptures,
  • Décorations,
  • Œuvres d’art.

Comme vous pouvez l’imaginer, tous ces équipements sont destinés à chaque pièce de la maison. De cette façon, vous retrouverez les meilleurs produits pour la salle de bain, la cuisine, la salle à manger, la chambre ou le salon.

Dans cette optique, Mobilier-decoration. com fabrique et propose des équipements adaptés à tous les budgets. En effet, l’entreprise souhaite offrir à tout le monde la possibilité de rénover son intérieur. De ce fait, vous n’avez plus qu’à parcourir le catalogue de produits qui vous inspireront pour votre projet de rénovation. De plus, vous pouvez profiter de la livraison gratuite en France Métropolitaine.

Mobilier Décoration : des prestations complètes

Mobilier-decoration. com se positionne comme étant un « inspirateur d’idées » et un « créateur d’émotions ». Bien évidemment, cela ne s’arrête pas au simple choix des meubles et des équipements.

Pour vous aider à atteindre votre objectif, Mobilier-decoration. com vous offre une multitude de services :

  • Restauration de meubles,
  • Création de chambres pour enfants,
  • Design d’intérieur,
  • Peinture murale,
  • Agencement de magasins,
  • Rénovation de la cuisine et de la salle de bain.

Grâce à ce spécialiste de l’aménagement, de l’ameublement et de la décoration, vous pouvez faire le choix d’une rénovation sur mesure. Plusieurs professionnels se mettront au travail afin de fournir un résultat à la hauteur de vos attentes.

Quelle assurance pour mon ordinateur ou mon smartphone ?

Smartphone, ordinateur portable, tablette… Nos appareils mobiles sont devenus omniprésents dans notre quotidien et dans notre foyer. Souvent coûteux et parfois fragiles, ils nous sont aujourd’hui si indispensables pour mener à bien nos activités, qu’il est important de les protéger. 

Homebrella, le spécialiste de l’assurance habitation locataire, vous donne ses conseils pour couvrir vos précieux appareils selon votre mode de vie.

Je souhaite assurer plusieurs appareils en même temps

Si vous avez différents appareils électroniques mobiles, sachez que certaines assurances vont vous permettre de couvrir l’ensemble de vos appareils en un seul contrat. On parle alors d’assurance « appareils nomades ». L’intérêt de ce contrat est qu’il va permettre de couvrir vos objets, indépendamment de leurs marques et de leurs propriétaires (à condition que vous habitiez le même foyer).

Tous les appareils mobiles de votre foyer protégés en un seul contrat

L’assurance nomade se distingue de l’assurance multimédia, car elle concerne uniquement les appareils mobiles qui sont amenés à quitter votre domicile. Il s’agit donc de couvrir votre ordinateur portable, votre smartphone, votre tablette, mais pas que ! Selon l’assurance que vous allez choisir, vous pourrez également couvrir votre appareil photo, votre console de jeux ou bien même votre montre connectée. Une liste exhaustive des appareils pris en charge par l’assurance est obligatoirement indiquée dans les dispositions générales de votre contrat. On vous conseille donc de bien lister au préalable, les appareils que vous voulez couvrir afin d’être sûr de choisir l’assurance la plus adaptée à vos besoins.

Vérifiez ce que couvre votre assurance habitation

Connaissez-vous les options de votre assurance habitation ? S’il est peu probable que votre assurance vous couvre pour vos appareils mobiles en dehors de votre domicile, il est toutefois possible qu’elle vous propose ce service en option. En effet, l’assurance appareil nomade est de plus en plus souvent proposée en extension de garantie et souvent présentée comme une option facultative de l’assurance habitation.

Chez Homebrella, par exemple, lorsque vous ajoutez “l’option tech” à votre contrat d’habitation, vous protégez vos appareils nomades contre le vol (avec effraction, agression ou vol à la tire), le bris accidentel et l’oxydation accidentelle. Pour 5€ par mois, vous couvrez vos smartphones, tablettes, PC portables, montres connectées, consoles de jeux portables, mais également votre casque audio, vos enceintes et vos appareils photo.

J’assure mes appareils séparément

La plupart des assurances “appareils nomades” vous proposent des formules classiques, qui couvrent de nombreux appareils en une fois, mais sont peu personnalisables. Si vous souhaitez assurer certains de vos appareils à des niveaux de garanties supérieures, il peut être intéressant de les protéger séparément. Voici quelques informations pour assurer votre ordinateur portable et votre smartphone.

Quelle assurance pour mon ordinateur portable

Pour assurer votre ordinateur, plusieurs options s’offrent à vous. La première consiste à opter pour une assurance auprès d’un distributeur. Ce contrat ne concerne que les appareils neufs, c’est-à-dire qu’il est uniquement possible d’y souscrire lors de l’achat de votre appareil. Si certains distributeurs proposent des offres intéressantes et adaptées aux produits, la plupart des revendeurs, comme la FNAC ou Darty par exemple, vous proposeront un niveau de couverture basique et assez similaire aux offres “appareils nomades”.

Une autre solution consiste à souscrire chez un assureur classique ou à passer via votre banque. Ainsi, certaines cartes bleues vont automatiquement vous couvrir dès l’achat de votre appareil (à condition de l’utiliser comme moyen de paiement). 

Quelle assurance mobile choisir ?

Une première option consiste à assurer votre smartphone auprès de votre opérateur. En France, la majorité des opérateurs proposent une assurance smartphone. C’est le cas pour Orange, SFR et Bouygues Telecom mais attention Free n’en propose pas.

Lorsque vous achetez un appareil via votre opérateur, il vous propose automatiquement de souscrire à l’assurance mobile. Attention, vous avez 30 jours pour décider d’y souscrire, passé ce délai, vous ne serez plus éligible à l’assurance proposée. Vous devrez donc vous tourner vers un service d’assurance nomade ou multimédia qui accepte les appareils mobiles jusqu’à 5 ans d’ancienneté. 

Sinon, comme pour votre ordinateur portable, vous pouvez assurer votre smartphone auprès d’un distributeur. Il s’agit surtout de revendeurs tels que Carrefour, Auchan, Darty, Leclerc… Dans ce cas, pas de délai de réflexion, vous devrez prendre l’assurance mobile immédiatement lors de l’achat. Ainsi, si vous souhaitez acheter votre mobile chez un revendeur, il peut être intéressant de comparer le prix à la vente, mais également les modalités et coûts de l’assurance avant de vous rendre en boutique. 

Enfin, certaines marques proposent directement des assurances. C’est le cas d’Apple notamment et de son offre AppleCare+. En fonction de votre appareil, de la zone géographique et de son ancienneté, vous n’aurez pas les mêmes garanties. Si l’assurance est bien adaptée au produit, elle a également ses limites. En France par exemple, vous ne serez pas couvert contre le vol.

En cas de télétravail, suis-je couvert ?

Si vous utilisez vos appareils personnels pour votre activité de télétravail, vous êtes normalement couvert par votre assurance multirisques habitation en cas de sinistre. Pour cela, vous devez être salarié et non indépendant et votre contrat d’assurance doit bien inclure la clause télétravail. N’hésitez pas à appeler votre assurance si vous avez le moindre doute. Et pour certaines assurances habitation, cela engage votre responsabilité civile. Cette garantie vous protégera si vous êtes légalement responsable d’un dommage matériel dans votre foyer. Enfin, dans le cas où vous utilisez le matériel de votre entreprise, il est automatiquement assuré par votre employeur.

Estimer son appartement à Paris 11e, avec des agents immobiliers qualifiés

William, agent immobilier dans le 11e arrondissement, nous donne ses conseils pour estimer au mieux un appartement à Paris et le vendre au meilleur prix.  

Une augmentation importante des prix immobiliers à Paris 11…

William l’a remarqué dès la sortie du premier confinement : « contrairement aux prévisions de certains experts, les prix de l’immobilier à Paris n’ont pas diminué. » A l’inverse, certains biens ont vu leur valeur augmenter : « les biens très recherchés le restent et la demande est restée forte, malgré le premier confinement. En revanche, la tendance actuelle est à la sélectivité : les biens présentant des prestations en dessous des standards (bien situés en rez-de-chaussée, avec des travaux, peu lumineux…) ont tendance à recevoir moins de demandes de visite et de propositions d’achat. Mais la tendance reste à la hausse des prix, malgré un contexte de pandémie qui rend les transactions immobilières difficiles et les perspectives plus incertaines. ». Pour autant, Willia mise sur une tendance à la stagnation dans les prochains mois : « rien ne devrait pousser les prix vers une plus forte hausse. Si les indices peuvent continuer d’augmenter légèrement, c’est une relative stagnation qui s’amorce probablement. ».

… qui doit pousser à estimer son appartement à Paris comme ailleurs

William en tire une conclusion simple : « dans le 11e arrondissement comme dans les autres quartiers de Paris, l’estimation immobilière est plus que jamais le nerf de la guerre pour espérer vendre au meilleur prix. ». En passant par les plateformes automatiques ? « Nous déconseillons fortement le recours aux algorithmes, qui présentent l’avantage de donner un ordre de prix rapidement mais qui manquent de précision. L’immeuble qui abrite votre logement, les infrastructures culturelles et sportives, la présence des transports en commun mais aussi les projets urbanistiques à venir, les futurs commerces… l’agent immobilier saura valoriser l’environnement de votre appartement, mais aussi les travaux que vous avez pu y effectuer, les prestations globales de votre bien et son potentiel futur. ». William recommande donc toujours d’estimer son appartement à Paris 11e en faisant appel à une, voire plusieurs agences immobilières : « les estimations immobilières sont de plus généralement gratuites, désormais. Profitez-en, elles ne vous engagent à rien ! ».