Nouvelle Freebox Delta

Avec sa nouvelle Freebox Delta, l’opérateur Free, qui s’était jadis distingué par de coups d’éclat low-cost, passe au haut de gamme.

Pour rappel, Free est le précurseur du low-cost parmi les fournisseurs d’accès à Internet (FAI). Avec sa Freebox Crystal, puis sa Freebox Révolution il y a huit ans, Free avait innové et véritablement révolutionné la connexion ADSL à des prix très compétitifs, que vous pouvez retrouver sur leur site.

Lors d’une « Keynote » à la manière de Steve Jobs, l’entrepreneur français Xavier Niel a dévoilé au public la 7ème version de sa Freebox, qui cumule les nouveautés.

Les nouveautés de la Freebox Delta

options freeboxJugez-en par vous-mêmes : la nouvelle Freebox est en fait un boîtier connecté, plus qu’une box, qui combine les fonctionnalités : fini le temps où les box ne servaient qu’à recevoir une connexion Internet chez soi et regarder la télévision !

« Ceci n’est pas une box. »

Le design triangulaire de la Freebox Delta été conçu par le designer Jasper Morrison. La Freebox Delta, c’est aussi une enceinte connectée, avec un player Devialet, société française dont Xavier Niel est actionnaire par ailleurs. L’enceinte comprend six hauts-parleurs à 360°, dont trois développés par Devialet, avec un son clair et puissant.

La technologie Fibre 10G

La Delta, c’est un débit théorique maximum de 8 Gb/seconde avec la fibre optique et la technologie « 10G » mise en avant par Free. C’est également une connexion en 4G qui permet de booster sa connexion ADSL en x10 avec la combinaison DSL+4G pour ceux qui ne sont pas éligibles à la fibre. Et bien sûr, on a toujours la téléphonie illimitée vers les fixes et mobiles vers plus de 100 destinations.

Enfin Netflix sur Freebox

Ensuite, et c’est une nouveauté, la Delta inclut un abonnement à Netflix et l’intégralité de son catalogue, et la télévision avec une image 4K HDR, 280 chaînes et la TV by Canal, qui ajoute 60 chaînes au bouquet.

Le player comprend également… Alexa by Amazon, qui permet de jouer de la musique, de demander l’heure qu’il est ou quel temps il fait sur commande vocale. Et l’assistant « OK Freebox » qui permet d’allumer la télévision ou de changer de chaîne sur simple demande vocale également.

Bon à savoir

Le player Devialet est à 10 euros par mois pendant 48 mois en plus de la Freebox Delta ou 480 euros au comptant.

Mais ce n’est pas fini ! La Freebox Delta, c’est aussi un hub pour maison connectée. On connaît l’essor de la domotique, qui permet de gérer via un objet plusieurs aspects de la maison ; la lumière, les volets, les appareils électroménagers… Vous pourrez donc contrôler cela grâce à votre Freebox, et sa télécommande tactile.

Dans la Freebox Delta est également inclus un pack sécurité, qui comprend une caméra, un détecteur de mouvements et un détecteur d’ouverture.

Enfin, pour clore la liste des (très) nombreuses fonctionnalités de la Delta, un partenariat avec LeKiosk permet d’avoir accès à plus de 1000 titres de presse en illimité.

Et le prix ?

La Freebox Delta est désormais disponible, sans engagement, au prix de 49,99 euros par mois, player Devialet non inclus. 

Un contexte tendu pour Free

bataille internetDe nombreux consommateurs ont déploré le prix, trop élevé selon eux, de la Freebox Delta, qui renierait les origines de Free. En effet, Free est bien connu pour avoir lancé des offres parmi les moins chères du marché, que ce soit en Box ou en mobile.

 

Bon à savoir

La Freebox Delta, combinée au player Devialet, est en ce moment l’offre box la plus chère du marché, sans engagement.

Le prix de la Freebox Delta est en fait très élevé : aux 49,99 euros par mois, il faut ajouter le player Devialet à 10 euros pendant 4 ans, 20 euros pendant 2 ans ou 480 euros d’un seul coup.

D’autres critiquent le fait que toutes les options incluses dans la Freebox Delta ne sont pas nécessairement utiles et que la plupart des équipements sont déjà présents dans beaucoup de foyers… Et à l’inverse, certains déplorent le manque d’accessibilité à la fibre optique et à l’ADSL qui rend inaccessible ce type de box pour bon nombre de Français.

Pour information, Free utilise ce que l’on appelle « FTTLA » (Fibre optique avec terminaison coaxiale). C’est en réalité une fausse fibre : le débit est asymétrique, c’est à dire qu’il n’est pas le même en montant (données que l’on envoie sur la ligne) qu’en descendant (données que l’on reçoit).

Free est déjà assez critiqué pour ne pas réussir à garantir un début descendant de 1Gb/s, il est donc possible de douter de la réalité d’un débit de 8Gb/s mis en avant avec la Freebox Delta.

Une box révolutionnaire

La Freebox Delta, qualifiée « d’indéfinissable« , pense aussi « révolutionner » l’accès au haut-débit,  en couplant dans certaines zones xDSL et 4G. Pour rappel, xDSL est le terme générique utilisé pour désigner l’ensemble des connexions Internet en « Digital Suscriber Line ».

Précisons également que si c’est Free qui avait lancé la première box « triple play » proposant à la fois internet, téléphonie et TV, l’opérateur était en perte de vitesse. Il avait en effet perdu 70 000 clients au premier trimestre 2018, et connaissait un ralentissement de la croissance de son chiffre d’affaires.

La Freebox One, une petite sœur pour la Delta

Et ce n’est pas tout, car Xavier Niel a aussi annoncé le lancement d’une box « intermédiaire », la Freebox One. Elle contient elle aussi Netflix, la TV by Canal, et la 4K HDR en télévision, mais sans la connexion à 10Gb/secondes et couplage xDSL/4G.

Le bémol...

Il faudra oublier, avec la Freebox One, toutes les fonctionnalités type Alexa, le son Devialet et le hub pour maison connectée. La Freebox One est donc à peu de détails près une offre « triple play » classique.

La Freebox One bénéficie d’une offre de lancement réservée aux 100 000 premiers abonnés : 29,99 euros par mois la première année, puis 39,99 euros par mois, avec un engagement de un an.

Dernier point à connaître, les frais de migration sont offerts par Free aux plus anciens abonnés et les Freebox Delta et One sont disponibles à la souscription dès maintenant !

Reste à savoir si ce « relais de croissance » espéré par le fondateur et principal actionnaire de Free fonctionnera, et comment les autres fournisseurs d’accès à Internet vont pouvoir s’en inspirer !

Sources :

https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/04/la-freebox-delta-une-box-de-luxe-par-linventeur-du-low-cost_a_23607911/

https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/top-10-actus-free-free-free-free-n81481.html

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/12/04/free-sort-la-freebox-delta-un-nouveau-boitier-internet-tres-haut-de-gamme_5392587_4408996.html

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici