Le déploiement de la 5G se poursuit de manière soutenue mais à quel prix ?

22/01/2021 : Trois mois après la fin des enchères pour attribuer les blocs de fréquences pour le réseau 5G, les principaux opérateurs téléphoniques continuent d’activer leurs antennes 5G pour déployer leur réseau le plus rapidement possible. Ce rapide déploiement est possible grâce à la transformation des antennes 4G qui peuvent relayer une « fausse 5G » selon les experts.

Comment se déroule le déploiement de la 5G en France ?

Depuis trois mois, le déploiement de la 5G est soutenu et rapide. Tous les opérateurs téléphoniques ont activé leurs premières antennes dès le mois de novembre et continuent à activer leurs antennes à travers tout le territoire.

Pour le moment, les plus grandes métropoles françaises et les communes limitrophes sont les premières à bénéficier du réseau 5G des principaux opérateurs.

Aujourd’hui, 8 675 sites ont été activés dans toute la France métropolitaine. Un chiffre impressionnant étant donné le court délai depuis la fin des enchères pour la 5G et les premiers lancements.

  1. Free : 5 640 sites
  2. Bouygues Telecom : 1 500 sites
  3. SFR : 793 sites
  4. Orange : 742 sites

Le saviez-vous ?

Free est l’opérateur téléphonique qui déploie le plus rapidement son réseau 5G malgré qu’il fut le dernier à activer ses antennes, le 15 décembre 2020.

Malgré ce déploiement rapide de la part des opérateurs téléphoniques, les associations de consommateurs comme l’UFC Que Choisir dénonce son inefficacité. En effet, la plupart des antennes 5G activées sont des antennes 3G et 4G reconfigurées pour être assimilées au réseau 5G.

Selon l’Arcep, 8 antennes 5G sur 10 utiliseraient de la « fausse 5G » qui ne permettent pas une utilisation totalement optimale du réseau 5G.

Quelles différences entre la 5G et la « fausse 5G » déployée sur le territoire ?

Ce déploiement rapide est un argument de poids de la part des opérateurs téléphoniques pour enjoindre les consommateurs à souscrire un forfait 5G dans leur catalogue. Néanmoins, la « fausse 5G » dénoncée par les associations de consommateurs tient-elle ses promesses ?

Selon l’UFC Que Choisir, le bénéfice des antennes 4G reconfigurées pour capter la 5G est quasiment nul et ne va pas permettre aux consommateurs de profiter des avantages promis par la 5G. En effet, ces antennes ne correspondent pas aux fréquences achetées lors des enchères.

L’introduction rapide de la 5G est une meilleure stratégie pour les opérateurs qu’un réseau 5G avec des débits importants.

Par conséquent, les associations de consommateurs conseillent aux consommateurs d’attendre quelques mois avant de souscrire un forfait compatible avec la 5G. De plus, afin de profiter de la 5G, les utilisateurs doivent choisir un forfait et un smartphone compatibles, ce qui engendre des dépenses supplémentaires.

Aujourd’hui, on compte à peu près 1 200 « vraies » antennes 5G qui utilisent les blocs de fréquences vendues lors des enchères organisées par l’Arcep.

Mis à jour le 29 Avr, 2022

redaction Notre équipe de rédacteurs
Redactor

Alicia Cazaly

Rédactrice senior experte des sujets télécommunications

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquez ici.