« Ma connexion Internet » : la nouvelle carte interactive de l’Arcep pour connaître les débits des fournisseurs d’accès à Internet à son adresse !

13/04/2021 : Avant de choisir une offre Internet, les abonnés peuvent comparer les prix et la qualité du service client et tester leur éligibilité. Désormais, il est également possible de comparer les différents débits des fournisseurs d’accès à Internet grâce à la nouvelle carte interactive de l’Arcep !

Qu’est-ce que la carte interactive « Ma connexion Internet » ?

« Ma connexion Internet » est une carte interactive disponible sur le site de l’Arcep permettant aux internautes de vérifier les débits Internet des différents fournisseurs d’accès à Internet pour une adresse précise.

La carte interactive propose de comparer les débits théoriques affichés par les fournisseurs d’accès à Internet.

Cette nouvelle carte interactive va permettre aux internautes de comparer rapidement les débits Internet des fournisseurs d’accès à Internet afin de choisir l’offre Internet la plus rapide. Il est particulièrement intéressant d’utiliser cette carte lors d’un déménagement avant de choisir son offre Internet.

Quelles sont les fonctionnalités de « Ma connexion Internet » ?

La carte interactive « Ma connexion Internet » propose plusieurs fonctionnalités pour aider les consommateurs dans le choix d’une offre Internet adaptée et rapide.

  1. Les fournisseurs d’accès à Internet qui ont déployé leurs technologies à l’adresse indiquée
  2. L’éligibilité du logement aux différentes technologies
  3. Les débits maximums théoriques proposés par les fournisseurs d’accès à Internet

Il sera également possible de télécharger les données numériques pour une région ou un département spécifique. De plus, l’Arcep souhaite également mettre à disposition les taux d’éligibilité pour chaque technologie qui permet le très haut débit. Plus d’informations pour tester son éligibilité sur cette page.

Bon à savoir !

Pour le moment, les données utilisées sont celles du troisième trimestre 2020 mais le gendarme des télécoms compte mettre en place un rythme trimestriel pour les mises à jour de son nouvel outil.