Bonne nouvelle : les zones blanches du territoire français sont en bonne voie pour disparaître !

Grâce aux recommandations de l’Arcep et les obligations des opérateurs mobiles pour augmenter la couverture 4G au sein de l’Hexagone, la fracture numérique est en train de se réduire et les zones blanches pourraient bientôt disparaître totalement.

Qu’est-ce qu’une zone blanche ?

Dans le domaine des télécommunications, une zone blanche est un territoire qui n’est couvert par aucun réseau, qu’il s’agisse du réseau Internet (ADSL et fibre optique) ou le réseau de téléphonie mobile.

Généralement, ces zones blanches sont les territoires les moins densément peuplés comme les zones rurales où l’intérêt des opérateurs pour investir dans les équipements nécessaires n’est pas très élevé et ne représente pas une exploitation rentable.

Le saviez-vous ?

Selon une étude réalisée par l’Arcep en 2009, 97,7 % du territoire français était couvert par les réseaux de téléphonie mobile, c’est-à-dire 3.000 communes situées dans une zone blanche.

Fracture numérique : quelles obligations pour les opérateurs mobiles ?

La réduction de la fracture numérique était l’un des enjeux de la campagne présidentielle et dans l’optique de couvrir l’intégralité du territoire français à un réseau mobile, l’Arcep et le Gouvernement ont annoncé l’engagement des opérateurs pour accélérer la couverture mobile des territoires dans le New Deal Mobile, signé en janvier 2018.

Retrouvez tous les détails du New Deal Mobile sur cette page.

Les opérateurs ont dû s’engager pour faire disparaître les zones blanches et garantir une couverture réseau pour tous les citoyens français.

  1. Généraliser l’accès mobile à très haut débit pour tous (4G)
  2. Améliorer la couverture réseau pour répondre aux besoins identifiés par les pouvoirs publics
  3. Apporter des solutions complémentaires pour permettre de bénéficier du réseau 4G à l’intérieur des bâtiments
  4. Fournir un service fixe grâce aux box 4G pour apporter un complément de couverture aux réseaux fixes (ADSL)
  5. Couvrir les principaux axes pour permettre de communiquer en se déplaçant
  6. Garantir la maintenance des réseaux

Le saviez-vous ?

Afin de réduire davantage la fracture numérique du territoire français, les principaux fournisseurs d’accès à Internet doivent proposer une offre de box 4G, particulièrement adaptée aux habitants des zones blanches.

Quels sont les résultats du New Deal Mobile ?

Aujourd’hui, 96% du territoire français bénéficie d’un accès 4G avec au moins l’un des opérateurs mobiles : Orange, Bouygues Telecom, SFR ou Free.

Les experts de l’Arcep sont optimistes pour la réussite de l’objectif final du New Deal Mobile, c’est-à-dire garantir un réseau 4G à l’ensemble des Français avant 2022. En effet, depuis 2018, la mise en place des équipements nécessaires et le déploiement d’un réseau 4G dans les zones blanches se sont accélérés.

Néanmoins, les circonstances exceptionnelles de l’année 2020 ralentissent légèrement la progression des opérateurs mobiles : sur les 445 sites devaient être mis en œuvre avant le 9 octobre 2020, 403 sites (soit 91%) ont pu être mis en service.

Malgré ce léger retard, un suivi a été mis en place avec les opérateurs afin de s’assurer que le reconfinement ne ralentisse pas les futurs déploiements.

L’objectif « 4G pour tous en 2022 » semble sur la bonne voie, annonçant la disparition totale des zones blanches dans l’Hexagone !