Où en est le déploiement de la fibre en France ?

L’Autorité de Régulation des Communications Electronique et des Postes, plus communément appelée l’ARCEP, a récemment dévoilé de nouveaux chiffres concernant la progression du raccordement de la France à la fibre optique. Ainsi, ce sont aujourd’hui plus de 12 millions de logements qui sont raccordables à cette technologie de Très Haut Débit. À quoi doit-on s’attendre à présent ?

La carte fibre de l’Arcep pour connaître le statut de son logement

Une carte interactive a été mise en place par l’Arcep afin que particuliers comme professionnels puissent s’informer sur le déploiement de la fibre optique en France.

Mise à jour tous les trimestres, cette carte permet de suivre le déploiement du Très Haut Débit organisé par l’Arcep, dont l’objectif est de remplacer le réseau de cuivre de l’ADSL par cette technologie offrant la meilleure connexion internet à ce jour.

En vous rendant sur ce plan interactif, que vous pouvez consulter en cliquant ici, vous retrouverez des indications quant aux avancées de raccordement de votre région. La possibilité de se rendre compte du statut de son immeuble – selon s’il est déjà raccordé ou en cours – permettra aux internautes de savoir à quelle offre internet souscrire et s’ils sont éligibles à la fibre optique.

À noter également que l’Arcep et le fournisseur d’accès à internet Orange souhaitent, à terme, couvrir la totalité du territoire français en fibre optique, afin d’offrir aux français la meilleure connexion internet en Très Haut Débit à l’heure actuelle.

En entrant votre adresse, la carte interactive vous montrera, par le biais de pastilles de couleur, l’état de votre bâtiment :

  1. Une pastille verte vous assurera que la fibre est déployée dans votre bâtiment, et qu’il est donc raccordable.
  2. Une pastille noire vous informera que la fibre est en cours de déploiement dans votre bâtiment.
  3. Une pastille bleue vous indiquera que votre habitat est raccordable sur demande.
  4. Une pastille jaune vous annoncera que le raccordement a été programmé à cette adresse.

Malgré tout, ce suivi du déploiement du Très Haut Débit en France n’est pas en temps réel : il faut patienter pour que l’Arcep mette la carte à jour tous les trois mois afin de se rendre compte des changements. Petite nouveauté amenée par la dernière mise à jour en date : il est désormais possible de se renseigner sur la mise en place de la fibre bâtiment par bâtiment, tandis que les précédentes versions ne permettaient que de voir le raccordement de sa commune.

Cette carte ne s’intéresse qu’à la fibre optique, aussi si vos recherches concernent votre éligibilité à l’ADSL, il est conseillé de se tourner vers sa commune directement.

À quoi s’attendre pour la suite ? L’Arcep a indiqué qu’un “outil complet de la couverture du territoire par les réseaux fixes toutes technologies confondues à l’échelle de l’adresse” était en projet, peut être pour la prochaine mise à jour de la carte.

Qu’est-ce que cela nous apprend ?

Que tirer de ces nouvelles informations mises à notre disposition par l’Arcep ? Tout d’abord, un chiffre est à retenir : 12.5.

12.5 millions de logements sont désormais éligibles à la fibre optique en France en FTTH (Fiber To The Home). Le déploiement du Très Haut Débit ne cesse d’accélérer : le nombre de logements éligibles à la fibre optique a augmenté de pratiquement 3 millions en l’espace d’un an.

fibre optique

La technologie FTTH est l’un des types de fibre optique présentant l’avantage d’être intégral : le réseau est fibré jusqu’à votre domicile, à l’inverse d’une connexion en fibre coaxiale (le FTTLA) où la fibre s’arrête dans un bâtiment avant de passer par des câbles de cuivre pour atteindre le domicile des abonnés. La FTTLA est ainsi considérée comme une fausse fibre, offrant un débit légèrement en deçà de la FTTH.

Cette technologie de FTTH représente les trois quarts de la somme des abonnements en fibre optique en France. Cette fibre optique “de bout en bout” attire de plus en plus d’abonnés, puisque ces derniers ont augmenté de 1.4 millions en un an.

La fibre optique : un réseau en pleine expansion

Le nombre d’abonnements à une offre internet en fibre optique ne cesse lui aussi d’augmenter pour arriver à 8.4 millions aujourd’hui d’après l’Arcep. Une montée en puissance illustrée par ce chiffre : 43 % des foyers étant éligibles à la fibre optique y ont souscrit cette année, ce qui est 5 % de plus que l’année dernière.

Le déploiement de la fibre optique en France est organisé par l’Etat depuis 2013 via le Plan France Très Haut Débit visant à couvrir à 50 % le territoire français en Très Haut Débit. Un objectif atteint avec succès en 2016. La prochaine étape ? Une couverture à intégrale évidemment ! D’ici 2022, l’entièreté du territoire français devrait avoir accès à internet en Très Haut Débit.

Pour ce faire, le Plan France Très Haut Débit investit 20 milliards d’euros avec pour objectif de mettre en avant l’attractivité de notre chère France – un projet d’une telle ampleur est inédit en Europe – et de moderniser les services publics en offrant à toutes les infrastructures une connexion internet optimale.

Des inégalités à combattre

Après l’étude de la carte du déploiement du réseau de fibre optique en France proposée par l’Arcep, force est de constater que la couverture du territoire est très inégale. En attendant la France raccordée à 100 % comme on nous l’a promis, les grosses agglomérations restent les premiers bénéficiaires de cette technologie.

En cause ? Les opérateurs internet, avec Orange en fer de lance, qui investissent dans la fibre optique en puisant dans leur propre portefeuille. Il est donc logique qu’il choisissent les grandes villes françaises en priorité plutôt que les villes rurales, dans un soucis de rentabilité.

vitesse internet fibre

Mais globalement, les zones rurales sont de plus en plus raccordées, en partie grâce aux investissements de certains acteurs publics. De leur côté, les fournisseurs d’accès à internet (FAI) bataillent pour raccorder le plus de communes possibles à leur réseau de fibre : Orange reste le leader dans ce domaine avec la majorité des raccordements FTTH (10 millions de logements éligibles cette année), mais SFR et son réseau coaxial FTTLA allié à du FFTH est en passe d’obtenir la couverture la plus étendue.

Pour la petite histoire...

SFR est un cas quelque peu particulier : Numericable a fait son acquisition en 2004. De ce fait, SFR se retrouve avec son propre réseau FTTH mais aussi avec le réseau FTTLA de Numericable. 

Cependant, un nouvel acteur de la course à la fibre est réellement entré en scène récemment. Bouygues Telecom, fort de son récent accord signé avec les groupes Mirova et Axione, a créé une coentreprise afin de financer et de déployer sa propre fibre optique. Grâce à cet accord passé avec la filiale de Bouygues Construction, le FAI va mettre à disposition plus de 3.000 raccordements à la fibre optique dans les agglomérations françaises.

La guerre des opérateurs internet se poursuit sur un nouveau terrain de jeu, il ne nous reste plus qu’à nous renseigner sur notre éligibilité à la fibre optique dans notre logement et de souscrire une offre auprès d’un fournisseur. Globalement, les prix des abonnements en ADSL ou en fibre sont proches : si vous êtes raccordé, c’est un avantage non négligeable en attendant une couverture générale de la meilleure technologie de connexion à internet en France.

Mis à jour le 13 Oct, 2021

redaction Notre équipe de rédacteurs
Redactor

Théo Morice

Consultant senior spécialiste des télécommunications