Comment choisir son courtier ?

Pour de nombreux services, les comparateurs en ligne permettent de trouver l’offre qui sera la mieux adaptée et la plus avantageuse en fonction de ses besoins. On peut ainsi comparer des offres internet, de forfait mobile, ou encore des crédits.

Toutefois, pour des opérations portant sur des sommes importantes et un engagement sur le très long terme comme un prêt immobilier ou un rachat de crédits, le recours aux services d’un courtier ou d’un organisme de courtage peut s’avérer efficace.

Quel est le rôle d’un courtier en crédit immobilier ou rachat de crédits ?

Un courtier est un intermédiaire en opération de banque et service de paiement. Il accompagne de futurs emprunteurs dans leur démarche de recherche de prêt aux meilleures conditions, jusqu’au déblocage des fonds.

A ce titre, ce professionnel se doit de rester neutre, sans porter de jugement sur la situation de son client, et travaille indépendamment des établissements de crédits.

Pourquoi faire appel à un courtier ?

Pour ses conseils

Sa formation, son expérience et son réseau vont lui permettre de conseiller au mieux le futur emprunteur sur les produits bancaires tels que les prêts immobiliers et les regroupements de crédits.

Il peut être complexe pour le particulier de percevoir toutes les subtilités de certains produits bancaires. Les courtiers ont donc un devoir de conseil. Ils vous présentent objectivement les crédits, ainsi que les offres qui vous sont proposées et vous aident à comprendre les implications de chaque caractéristique de celles-ci.

En lien avec tous les acteurs du marché, il aide l’emprunteur à avoir une vision d’ensemble afin de faire les meilleurs choix, éclairés, pour son projet.

Un seul interlocuteur

Les courtiers sont principalement connus pour cet aspect de leur activité : ils négocient pour vous avec les banques.

A la manière d’un comparateur, il va prendre contact avec les différents établissements prêteurs, négocier pour vous les meilleures offres, et vous présenter le fruit de ses recherches.

De cette manière, vous gagnez en temps et en efficacité, car vous n’avez plus qu’un seul interlocuteur. Vous constituez votre dossier auprès de votre courtier et celui-ci le présente à son réseau.

Pour obtenir des conditions de prêt plus avantageuses

Un courtier, ou un conseiller dans un organisme de courtage spécialisé, a un poids dans une négociation souvent supérieur à celui d’un seul particulier.

En effet, leur activité apporte des clients aux banques. De ce fait, ils peuvent négocier auprès de celles-ci des taux d’intérêts plus faibles, ou d’autres conditions plus avantageuses.

Il vous aide à présenter votre dossier sous son meilleur jour et défend vos intérêts, un peu à la manière d’un avocat, face au banquier.

Sur quels critères choisir son courtier ?

Inscription à l’ORIAS

Les risques de fraude existent. Pour vous assurer de la fiabilité du courtier ou de l’organisme de courtage auquel vous souhaitez faire appel, vérifiez que celui-ci est inscrit à l’ORIAS. Pour rappel, il s’agit du registre unique des intermédiaires en banque, assurance et finance.

La zone géographique couverte par le courtier

Faire appel à un petit courtier local ou un organisme de courtage travaillant dans toute la France sont deux possibilités qui présentent des avantages différents.

D’un côté, vous privilégiez la proximité et la confiance – peut-être que votre zone géographique a ses problématiques particulières qui parleront davantage à votre courtier et ses partenaires bancaires locaux.

D’autre part, un organisme installé sur tout le territoire, voire à l’international, peut avoir un poids plus important dans les négociations et bénéficier de conditions exceptionnelles auxquelles ni un particulier, ni un petit courtier, ne pourrait prétendre.

Son expérience et son réseau

L’expérience et l’étendue du réseau du courtier peuvent être plus difficiles à mesurer et juger. Néanmoins, un courtier ou un organisme de courtage ayant traité de très nombreux dossiers depuis de nombreuses années bénéficie de plus de confiance de ses partenaires bancaires.

Cette confiance a un poids dans une négociation qui peut s’avérer utile lorsqu’il présentera votre dossier aux banques et tâchera d’obtenir les meilleures offres de prêt.

La transparence des prix

Un courtier ou un organisme de courtage ne travaille pas gratuitement, cela va de soi. Tout travail mérite salaire.

Comme pour de nombreux services, chercher celui pratiquant les tarifs les moins élevés n’est pas nécessairement une méthode adéquate. Dans certains cas, vous payez la qualité de ses services et une différence de prix raisonnable peut valoir la peine.

En revanche, quels que soient les frais de courtage, veillez à ce que ceux-ci soient transparents afin de pouvoir comparer éventuellement plusieurs courtiers.

Les recommandations et le feeling

Après ces arguments factuels, viennent également les aspects plus subjectifs. Se sentir en confiance, écouté, pas jugé, soutenu dans sa démarche, sont tout aussi essentiels.

Vous pouvez donc vous renseigner facilement sur les avis d’autres emprunteurs ou de spécialistes sur le web.

Pour autant, le plus important restera votre ressenti et la confiance que vous vous sentez prêt à lui accorder après les premiers échanges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *