Location meublée : le locataire souscrit-il lui-même à une ligne internet ?

Qui doit souscrire au forfait internet dans le cas d’une location meublée ? La ligne internet d’un logement meublé peut être souscrite par le locataire ou le bailleur, mais dans certains cas, il est préférable que le propriétaire prenne en charge cette dépense. Il faut savoir qu’un logement meublé ne peut pas être reconnu comme logement conventionné.

Location meublée : ce que dit la loi

Pour les baux contractés avant le 17 septembre 2015, une location meublée doit contenir au moins des meubles en nombre suffisant pour avoir un logement décent, une literie, une gazinière ou des plaques chauffantes, un réfrigérateur ainsi que des ustensiles de cuisine.
Pour un bail signé après août 2015, la liste s’est allongée. Une location est considérée comme meublée si le propriétaire met à la disposition des occupants des couettes ou des couvertures, un four ou un four à micro-ondes. Le réfrigérateur doit comporter un compartiment à congélation avec une température maximale de -6°C, de la vaisselle, une table et des sièges ainsi que des étagères de rangement. Le logement doit être équipé de luminaires et du matériel d’entretien ménager (aspirateur, balai et serpillière) doit être également présent.
Si un de ces éléments est manquant, alors le logement ne peut être considéré comme un lieu meublé. Ainsi, à l’heure actuelle, l’abonnement à un forfait Internet n’est pas une obligation pour un meublé.

Internet, un atout pour la location saisonnière

Dans le cas de location saisonnière de courte durée, il est fortement recommandé de proposer le logement déjà relié à Internet. En effet, l’accès au réseau est devenu l’un des critères incontournables pour les vacanciers ou pour des hommes d’affaires. Dans ce type de location, il est logique que le propriétaire prenne lui-même les abonnements d’électricité et de gaz.
Or aujourd’hui, l’accès à une connexion internet est devenu indispensable au même titre que l’électricité. D’ailleurs sur les plateformes de réservation en ligne des locations saisonnières, le Wi-Fi est un des équipements qui sont clairement spécifiés. En cas d’absence, le bailleur risque de perdre de nombreux clients qui vont se tourner vers la concurrence.
De plus aujourd’hui, les offres proposées par les fournisseurs d’accès à Internet sont devenues très raisonnables en termes de prix et la formule « accès illimité » réduit les risques de dépassements de forfait. Vous n’avez qu’à communiquer votre clé Wi-Fi aux occupants pour qu’ils se connectent aisément à internet. Attention toutefois, si les occupants du logement utilisent votre connexion Internet pour télécharger des œuvres illicites, vous êtes responsables. Pour éviter ce désagrément, vous pouvez faire installer un hotspot WiFi.
Cet appareil bloque les logiciels de téléchargement et les contenus illicites.

Pour des locations meublées à moyen et long terme

Dans le cas des locations à moyen et long terme, la pertinence d’offrir la connexion interne est sujette à discussion. En effet, certains locataires ont des préférences concernant leur fournisseur d’accès en termes de débit, de convivialité, d’efficacité de la SAV, de stabilité du réseau, des options proposées…
Aussi, il est dans ces cas-là préférable de laisser l’occupant choisir lui-même la formule et le fournisseur qu’il désire. Toutefois, certains locataires, en particulier les étudiants venus de l’étranger ou les expatriés préféreront que le logement soit déjà connecté à Internet.
En effet, les démarches peuvent s’avérer compliquées pour des personnes non francophones ou qui ne connaissent pas très bien les rouages de l’administration française. Le propriétaire est en droit de proposer un prix de location qui englobe le prix de la connexion Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *