Connexion fibre : tester votre débit

Actuellement, le marché de la connexion haut débit est dominé par les offres ADSL, mais la fibre optique fait progressivement son chemin dans les foyers et les inclinations des particuliers. Le débit d’information de la fibre optique, nettement supérieur à celui des autres câbles. Les promesses de la fibre optique en matière de vitesse de connexion sont telles que les internautes s’interrogent : le débit théorique est-il le même qu’en réalité ? Pour vérifier ; il suffit de tester le débit votre connexion fibre.

Pour un test d’éligibilité à la fibre optique, vous pouvez contacter un conseiller Boutique Box Internet en composant le 09 77 42 24 37 

Comment fonctionne le débit de ma connexion fibre ?

Contrairement à la famille xDSL (ADSL, VDSL et VDSL2) qui permettent aux internautes d’avoir accès au haut débit en passant par la ligne téléphonique, la fibre optique se sert de la lumière contenue dans un câble pour transmettre les informations. 

Là où les technologies xDSL et au fil de cuivre sont soumises à des atténuations importante au bout de quelques kilomètres, l’affaiblissement du signal de la fibre optique avec la distance est presque nul : de l’ordre de 0.2 dB/km contre aux 15 dB/km pour le cuivre.

On distingue la fibre optique classique, dite FTTH (Fiber To The Home), des FTTC (Fiber To The Cabinet), FTTB (Fiber To The Building) et FTTLA (Fiber To The Last Amplifier aussi appelé fibre coaxiale). Fiber To The Home étant le plus recherché par les particuliers ; car il permet de raccorder par une fibre optique de « bout en bout » l’intérieur du logement à un modem.

L’intérêt majeur de la fibre optique et sa force de vente est de permettre l’accès à des services et des options nécessitants des débits plus élevé que ceux disponibles actuellement avec la connexion ADSL. En effet, avec la fibre optique, la vitesse connexion peut dépasser plusieurs Gigabits par seconde en vitesse ascendante (upload) et descendante (download). Autrement dit, télécharger le dernier album de Kendji Girac (40 Mo) avec la fibre optique à 250 Mbit/s prend en moyenne… 2 secondes.

Pourquoi tester le débit de ma connexion fibre ?

Lorsque vous souscrivez à une offre d’abonnement Internet chez un fournisseur (Orange, Free, SFR, Bouygues Télécom), ce dernier  vous communique uniquement le débit maximum théorique de votre abonnement. Il exprime cette valeur en Mega (exemple : un FAI annonce « Internet jusqu’à 20 méga »). Mais il s’agit d’un débit maximum théorique, basé sur une estimation et non sur une valeur réelle. Mais des outils existent pour tester le débit réel d’une connexion, même une connexion fibre optique.

Comment tester le débit de ma connexion fibre ?

La seule chose à faire est de se rendre sur la page web du test et de cliquer sur “lancer le test”. Avec le test de débit en ligne, quelques secondes suffisent pour diagnostiquer l’état de votre connexion, sur la base de la vitesse ascendante (upload), descendante (download) et du ping.

Pour tester le ping, une commande qui mesure le temps mis pour recevoir une réponse appelé round-trip time (temps aller-retour), votre ordinateur va envoyer de petits paquets de données préprogrammées à un serveur, et mesurer le temps d’envoi et de réponse de la transmission.

Selon les profils des internautes, les besoins en connexion peuvent varier : les vloggeurs, par exemple, auront besoin d’avoir une bonne voire, voire une très bonne vitesse d’upload. Les adeptes de jeux en ligne et les streamers de jeu vidéo chercheront à avoir une excellente connexion, mais aussi le ping le plus bas possible.
Vous avez lancé le test deux fois et les résultats sont différents, même à quelques minutes d’intervalles ? Ça n’a rien de surprenant. 

Qu’est-ce qui peut ralentir le débit de ma connexion fibre ?

La vitesse de connexion avec fibre optique est généralement très performante, voire excellent. Mais certains facteurs peuvent venir ralentir le débit et gêner les internautes dans leurs utilisations de certaines options et services.

Avant tout, sachez que la qualité de votre connexion internet dépend de la distance qui vous sépare de votre terminal de ligne optique (OLT pour Optical Link Terminal). L’OLT est l’équivalent du DSLAM pour les connexions xDSL.

Il s’agit du relai qui permet d’avoir une connexion Internet chez vous avec la fibre optique, plus vous en êtes éloigné, plus votre connexion sera lente.

En dehors de cet élément capital auquel on ne peut malheureusement pas changer grand chose (mis à part déménager-, bon nombre éléments peuvent ralentir votre connexion :

  • la qualité/vétusté de votre box et de la gaine de vos câbles fibre optique, entre le répartiteur et votre domicile ou au sein-même du logement ;
  • le nombre d’appareils connectés (ordinateurs, décodeur TV, radio wifi, tablette, console de jeu, smartphone…) ;
  • votre mode de connexion (filaire / ethernet – ou wifi, partant du principe que la connexion en Ethernet est généralement de meilleure qualité que le Wifi ;
  • la présence de virus ou logiciels malveillants sur votre ordinateur ;
  • l’emplacement de votre box : la connexion sera meilleure si vos équipements sont placés au centre du logement (pas au sous-sol ou à l’étage), et légèrement en hauteur (1m du sol) et en lui laissant de la place : en évitant de la coller à d’autres appareils par exemple, ou de l’enfermer dans une armoire.
  • la présence d’éléments métalliques autour de la box ; ils empêchent les ondes de se propager convenablement.

Si vous constatez un jour une chute importante et inhabituelle de débit, le mieux à faire est de contacter le service technique de votre FAI. Des petits ralentissements ou coupures ponctuels sont possibles sur tous les réseaux et chez tous les FAI, mais la connexion est vraiment défectueuse d’une manière générale, le problème peut provenir de vos équipements ou d’un dysfonctionnement au niveau du réseau. Dans ce cas, le FAI est tenu de vous informer des éventuelles coupures et pannes survenant sur son réseau.

Foire aux questions

Qui d’Orange, Free, Numericable, Bouygues ou SFR propose la meilleure connexion fibre ?

Orange est le FAI qui s’investit le plus lourdement dans le déploiement de la fibre FTTH (jusqu’à l’abonné) en France, là où Numéricable/SFR mise d’avantages sur la FFTLA (jusqu’à l’immeuble). Chaque FAI a sa propre stratégie pour l’accès au THD (Très Haut Débit), ce qui rend difficile la comparaison. Le partage est d’autant moins évident que la qualité de la connexion fibre ne dépend pas uniquement du FAI.

Qu’est-ce que la vitesse théorique maximale de connexion ?

On constate souvent un écart entre la vitesse théorique maximale et la vitesse réelle, car la première est basée sur une estimation qui ne tient pas compte des caractéristiques de connexion de chaque internaute (vétusté des équipements, nombres d’appareils connectés dans le logement, présence de logiciels malveillants).

Quelle est la différence entre le débit ascendant et le débit montant ?

On appelle débit descendant, la vitesse qui va du web vers l’ordinateur. Cela correspond plus communément à la vitesse de chargement ou de téléchargement : videos, streaming, musiques, fichiers PDF, ISO… La qualité du débit ascendant est un critère de premier choix pour les amateurs de binge watching sur Netflix. Le débit montant (upload) correspond à la vitesse dans le sens inverse. Cela signifie que le débit en réception est plus élevé que la vitesse en émission. Le débit montant est très recherché par les internautes qui aiment charger des vidéos sur leurs vlogs ou chaînes YouTube par exemple.

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici