Testez votre éligibilité à l’ADSL Free dans votre logement

Test d'éligibilité - Souscription

Service Gratuit - Disponible du lundi au samedi de 8h à 21h

Souscrivez votre abonnement Free en quelques minutes avec papernest

Annonce

Résumé : Avec l’électricité, l’eau et le gaz, l’abonnement Internet fait partie désormais des démarches administratives indispensables lorsqu’on change de logement. La France compte environ 55 millions d’internautes, qui passent en moyenne 3h37 sur Internet, chaque jour, depuis un ordinateur ou une tablette. On peut comprendre par là l’intérêt porté au choix du fournisseur et du forfait ADSL. En septembre 2016, Free comptait 17,8 millions d’abonnés, dont 11,7 millions d’abonnés sur mobile et 6,1 millions sur fixe (haut débit et très haut débit). Concernant les débits montants (vitesse d’upload) en ADSL, Free obtient généralement de très bons résultats au classement des fournisseurs selon les études menées.

Si vous faites partie des 3 millions de français qui déménagent chaque année, ayez en tête tous les logements n’ont pas internet. Même en 2017, selon la zone géographique du logement où vous vous installez, la qualité du réseau ADSL et le choix des offres seront peut-être limités. Comble de l’ironie : certains endroits en ville disposent d’un débit ADSL plus faible que certains villages ruraux. Un seul mot d’ordre donc : anticiper en testant en amont l’éligibilité à l’ADSL dans votre logement.

Vous changez de logement, de travail, de région ? Vous êtes muté ? Vous fondez une famille ou vous devenez propriétaire ? Voici comment savoir si votre logement est éligible au réseau internet à l’ADSL de Free.

L’éligibilité à l’ADSL

Par définition, l’éligibilité à l’ADSL est la possibilité pour une ligne de téléphone à recevoir ou non la technologie ADSL, en fonction de ses caractéristiques physiques mais aussi de son éloignement par rapport au central téléphonique, et des équipements ADSL installés dans ce même central. Pour connaître l’éligibilité de votre ligne, vous devez vous renseigner auprès de l’opérateur de votre choix ou faire un test d’éligibilité en ligne. En effet, tous les logements ne sont pas éligibles à l’ADSL par défaut : l’éligibilité à l’ADSL repose d’une part sur l’installation dans le logement d’une ligne téléphonique fixe comprenant une prise murale (en forme de “T”).

Le territoire français n’est donc pas couvert en totalité par cette technologie. Pour connaître l’éligibilité, c’est simple : il suffit de faire un test d’éligibilité. Voici les différentes étapes et méthodes pour effectuer un test d’éligibilité.

Qu’est-ce qu’un test d’éligibilité ?

Afin de connaître les offres que peut vous proposer Free, le test d’éligibilité définit le dégroupage et l’éligibilité de votre ligne à l’ADSL. C’est à dire la capacité de votre ligne à supporter cette technologie, et les débits en connexion auxquels vous pouvez prétendre.

Le résultat du test ne prend que quelques secondes et est entièrement gratuit. À l’issu des résultats, le test présentera les différents forfaits ADSL Freebox accessibles dans votre logement. En fonction de vos besoins en connexion (appels à l’international, VOD, THD) et de votre budget, vous pouvez filtrer les différentes offres et choisir celle qui convient le mieux. À partir du détail des offres, vous pouvez également étudier les options et les services que vous désirez : prix de l’abonnement, débit, durée de l’engagement…

Comment tester l’éligibilité à l’ADSL de Free dans votre logement ?

Votre éligibilité à une offre ADSL dépend de la qualité de votre ligne téléphonique, de sa zone de dégroupage, et de la zone de couverture de l’opérateur. Pour tester l’éligibilité de la ligne dans votre logement, trois possibilités : en boutique (dans les points de vente de votre FAI), sur internet, ou par téléphone (en appelant le service client de Free), un test d’éligibilité est réalisé à partir de l’adresse complète de votre logement ou du numéro de votre ligne de téléphone fixe par chaque opérateur pour déterminer à quelles offres vous êtes éligible.

Tester son éligibilité à l’ADSL de Free en boutique

Jusqu’à peu, les Freenautes devaient passer par Internet ou le téléphone pour la souscription et gestion de leur contrats, mais Free a innové en mettant à leur disposition des points de vente. Les Free Center, comme on les appelle, permettent entre autres de tester son éligibilité à l’ADSL, au VDSL à la fibre optique.

Si le test d’éligibilité s’avère concluant, la souscription en boutique est avantageuse car vous repartez directement avec une Freebox.

Pour souscrire, munissez-vous :

  • D’une pièce d’identité
  • D’un justificatif de domicile
  • D’un RIB

Tester son éligibilité à l’ADSL de Free par téléphone

Si vous ne souhaitez pas vous déplacer, l’option n°2 consiste à tester votre ligne par téléphone, en appelant le service client de Free au 1044 ( 24h/24 et 7j/7 – Ouvert pendant les fêtes et jours fériés).

Vous pouvez tester votre éligibilité à l’ADSL de Free par téléphone en appelant le 09 80 80 15 25. Un conseiller testera avec vous votre éligibilité à l’ADSL.

Tester son éligibilité à l’ADSL de Free en ligne

La dernière solution, et la plus directe, consiste à réaliser un test d’éligibilité en ligne. Pour cela, vous pouvez passer directement par le site de Free, auquel cas, les résultats du test vous indiqueront directement les offres Freebox auxquelles vous pouvez souscrire. Vous pouvez également réaliser un test d’éligibilité à partir d’une plateforme ou un comparateur en ligne.

Dans quels cas peut-on ne pas être éligible à l’ADSL de Free ?

Même si actuellement l’ADSL de Free couvre la majeure partie du territoire français. Il se peut que vous fassiez partie des quelques centaines de milliers de particuliers situés en « zone blanche » (qui caractérise une absence de réseau haut débit fixe, tous opérateurs téléphoniques et Internet confondus) et mal couverts par les fournisseurs d’accès à Internet.

Il se peut aussi que vous vous trouviez en “zone grise”, desservie par un seul opérateur. Si les offres d’abonnement à Internet qu’il propose ne vous conviennent pas, il vous faudra dans ce cas vous orienter vers une alternative (câble, satellite, Wimax, CPL).

Si vous emménagez dans un logement ou un immeuble neuf, il est fort probable que ce dernier soit pré-raccordé à la fibre optique, comme le sont tous les logements neufs en France depuis quelques années (dans le cadre du plan France Très Haut Débit lancé par le gouvernement en 2013). Dans ce cas, les tests de débit vous proposera directement en résultat des offres Freebox en connexion fibre (la Freebox Revolution ou la Freebox Mini 4K).

Je ne suis pas éligible à l’ADSL de Free, que faire ?

Testez votre éligibilité à l’ADSL chez un autre FAI (Orange, SFR, Bouygues…), il est possible que votre logement soit couvert par l’un d’entre eux et éligible à l’ADSL, au VDSL ou à la fibre optique.

Le logement où vous vivez, où vous comptez vous installez n’est pas éligible à l’ADSL chez aucun opérateur ? Vous n’êtes certainement pas le seul. Fort heureusement pour vous, des solutions existent, qui garantissent des possibilités de connexion tout à fait satisfaisantes. Faisons le point sur les alternatives qui s’offrent à vous pour contrer la fracture numérique.

Le Haut Débit par Satellite

Depuis 2008, le marché du haut-débit par satellite s’est considérablement métamorphosé pour devenir beaucoup plus accessible. Grâce à la démocratisation des forfaits en mode bidirectionnel et à la baisse des prix du matériel, les accès par satellite se multiplient pour fournir une solution disponible partout en France. De nombreux départements se mettent par ailleurs à subventionner l’achat du pack « Modem + Parabole » pour ne pas pénaliser les internautes non éligibles à l’ADSL. Free ne propose pas le haut débit par satellite, les seuls opérateurs en France à proposer cette technologie sont Nordnet, Ozone, Vivéole et Europasat.

Le CPL

Le CPL signifie Courant Porteur en Ligne. Le principe consiste à passer par les réseaux électriques d’EDF pour faire transiter les données numériques d’Internet avec des débits équivalents à l’ADSL. C’est notamment cette technologie qu’utilise GrdF, le gestionnaire du réseau électrique en France, pour déployer son compteur intelligent Linky. En termes de connexion Internet, peu de communes utilisent concrètement le CPL qui est beaucoup plus utilisé au niveau domestique pour créer un réseau local chez soi. Niveau connexion, on peut espérer atteindre un débit compris entre 85 Mbit/s et 200 Mbit/s.

Le Wimax

Le Wimax permet la transmission de données IP haut débit par voie hertzienne (les ondes de la radio), ce qui en fait de loin la technologie la plus intéressante pour les communes isolées dans les zones blanches.. Le débit maximum théorique supporté par le Wimax est de 70 Mbits/s sur une distance théorique de plusieurs dizaines de kilomètres. En réalité, il assure de 2 à 10 Mbits sur quelques kilomètres à la ronde.

Foire aux questions

Quelle est la meilleure offre Freebox ?

Celle qui correspond le mieux à vos besoins ! En matière de services et d’options, l’offre Freebox la plus complète est l’offre Freebox Révolution offre l’ADSL et la téléphonie fixe en illimité avec un service Freebox TV disponible en option. Mais en fonction de leurs besoins et de leur budget, certains trouveront la Freebox 4K Mini plus avantageuse, car elle intègre un décodeur TV qui fonctionne sous Android et la technologie 4K.

Comment tester son éligibilité à la fibre avec Free ?

Les tests d’éligibilité fonctionnent de façon similaire pour la fibre, l’ADSL ou le VDSL : en utilisant l’adresse ou la ligne téléphonique d’un logement, ils déterminent la capacité d’un logement à recevoir ou non la fibre optique. La différence avec l’ADSL se fait au niveau de la couverture : en France, le déploiement de la fibre optique est encore en cours, et l’éligibilité dépend de l’avancée des travaux de raccordement dans une ville, un quartier, une rue. Notez que depuis août 2016, le fibrage des immeubles et logements neufs est obligatoire. Le décret, publié le 7 août au Journal officiel, modifie le code de la construction et de l’habitation, en prenant en compte les mesures du plan de relance de la construction, lancé par le Gouvernement en août 2014.

Comment faire un test de débit fibre avec Free ?

Pour tester la vitesse de votre connexion fibre optique avec Free, vous pouvez réaliser un test de bande-passante en ligne, qui mesure la vitesse du ping, d’upload et de download dans une connexion. Pour être fiable, le test de débit fibre être effectué avec une connexion Ethernet et plusieurs reprises dans la semaine. L’objectif étant d’obtenir non pas un résultat unique mais une moyenne.

Comment choisir mon forfait Free Mobile ?

Pour choisir votre forfait de téléphonie mobile, il faut avant tout évaluer vos besoins en voix, data et services. Notez qu’avec Free Mobile, l’écart de prix entre les deux forfaits est tel qu’il est aisé de choisir : 2€ par mois ou 19.99€ par mois. Les deux forfaits comprennent les SMS/MMS illimités, 50 Go de 4G, les appels vers 90 destinations. La différence se voit au niveau du temps d’appel : le premier comprend 2h d’appel, tandis que le second est illimité pour la voix. Il faut donc estimer ses besoins en communication.

Vaut-il mieux tester son éligibilité à l’ADSL à partir de son adresse ou numéro de téléphone ?

Le test est aussi fiable à partir de l’une ou l’autre référence. Mais les particuliers qui déménagent dans un nouveau logement ne connaissent pas toujours leur futur numéro de ligne fixe, dans ce cas, mieux vaut utiliser son adresse postale pour tester son éligibilité à l’ADSL.

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici