À quoi sert un VPN et comment le choisir ?

Un VPN (Virtual private network ou réseau privé virtuel en VF) permet de masquer l’intégralité de l’activité d’un internaute sur le web. Toutes les données sont cryptées et protégées. Personne, que ce soit le fournisseur Internet, un gouvernement ou des hackers, ne peut contrôler le trafic entrant et sortant de l’ordinateur, du smartphone ou de la tablette. Le VPN crée ainsi un “tunnel” privé afin de protéger toutes les données personnelles de l’utilisateur. Dans quels cas utiliser un VPN ? Quels sont les différents VPN existants ? Quelle est la différence entre un VPN gratuit et un VPN payant ? Quels sont les meilleurs VPN ?  Et comment installer un VPN ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Un VPN (Virtual private network ou réseau privé virtuel en VF) est un outil qui permet de naviguer sur le web de manière plus sûre. Il protège la connexion Internet des utilisateurs et leur confidentialité.

Ce logiciel crée, pour un ordinateur, smartphone ou tablette, une nouvelle adresse IP (numéro d’identification d’un appareil connecté à Internet) et masque ainsi la véritable identité de l’internaute.

Lorsqu’une personne fait une recherche sur Internet, son fournisseur d’accès, via la box Internet ou le réseau Wi-Fi, reçoit une demande et renvoie alors vers la page demandée. En revanche, avec un VPN, l’internaute sera, tout d’abord, redirigé vers un serveur VPN, et, ensuite, renvoyer vers le site voulu.

L’adresse IP est alors modifiée et cache ainsi l’emplacement virtuel de l’internaute, et toutes les données sont chiffrées. Il est donc impossible de localiser l’appareil depuis lequel il est connecté.

Dans la pratique, voici ce qui se passe lorsque vous vous connectez à Internet via un VPN :

  1. Le serveur VPN chiffre, via un protocole, toutes les données envoyées et reçues.
  2. Le VPN crée alors un « tunnel » chiffré sur Internet qui sécurise les données qui transitent entre l’internaute et le site web visité.
  3. Pour assurer la sécurité des données, le VPN crée un dossier externe des informations qu’il chiffre. Elles sont ainsi sécurisées dans le “tunnel” créé par le VPN afin d’en assurer leur confidentialité durant le transfert.

Dans quels cas utiliser un VPN ?

Le VPN sert à chiffrer les données sur Internet et à sécuriser les informations qui transitent entre un dispositif (ordinateur, smartphone ou tablette) et les pages web visitées. Mais, concrètement, pourquoi utiliser un VPN ? Quand faut-il l’activer ? Quels sont les avantages ? Et, est-ce légal ?

Pourquoi utiliser un VPN ?

L’un des principaux problèmes d’Internet est qu’il est, par essence, peu sûr. La priorité, lors de sa création, était de transférer des données d’un ordinateur vers un autre de la manière la plus fiable possible. Les protocoles pour transmettre les données ont ainsi été créés plus pour éviter les pannes que pour les sécuriser. Depuis, certains problèmes de sécurité ont été résolus, mais la plupart des applications et sites Internet ne sont pas sûrs, et continuent donc d’envoyer leurs informations sans aucune protection.

C’est pourquoi, utiliser un VPN est une solution pertinente pour :

  • Changer son adresse IP : le VPN permet de changer son adresse IP afin, notamment, de contourner les restrictions géographiques. Par exemple, si vous vous trouvez à l’étranger, vous ne pourrez pas visionner une vidéo sur un site français. Avec un VPN, il vous suffit de sélectionner une adresse IP en France et vous y aurez accès. Et, inversement, si vous souhaitez regarder des chaînes étrangères depuis la France, vous devrez sélectionner une adresse IP du pays dans lequel est émis le programme.
  • Naviguer de manière anonyme : le VPN masque l’adresse IP de l’internaute afin que celui-ci ne puisse être identifié sur le net. À la place, c’est l’adresse IP du VPN qui apparaît. Les VPN les plus efficaces possèdent des milliers d’IP différentes afin d’assurer la confidentialité et l’anonymat de l’utilisateur. De plus, dans des lieux publics où les réseaux ne sont pas sécurisés, le VPN permet d’éviter les risques de piratage.
  • Protéger ses données sur Internet : le VPN sécurise la connexion Internet grâce au chiffrement des données entrantes et sortantes du dispositif utilisé (ordinateur, smartphone, tablette), ce qui rend l’accès aux informations web de l’internaute plus compliqué.
  • Se protéger des attaques DDoS : une attaque DDoS signifie qu’un hacker tente, via le routeur ou la box, de bloquer Internet en saturant la bande passante. Grâce à un VPN, qui aura changé l’adresse IP auparavant, le hacker se retrouvera, en réalité, face au serveur du VPN et ne pourra rien faire, car ce dernier utilise certainement des pare-feux afin de lutter contre ce type d’attaque DDoS.
  • Travailler à distance : le VPN permet aux employés d’une entreprise qui travaillent à distance, de manière permanente ou ponctuelle, d’accéder à l’intranet de la société en toute sécurité.
  • Se cacher de la censure : dans certains pays où la censure semble inscrite dans la Constitution, des activistes ou citoyens lambda doivent utiliser un VPN pour échanger des informations et, donc, ne pas se faire repérer pour le régime dictatorial en place.
  • Télécharger sans risque : le VPN offre la possibilité à ses utilisateurs de télécharger sans risque des fichiers en P2P (Peer to Peer, ou échange de données entre plusieurs ordinateurs au sein d’un réseau). En effet, comme le VPN change l’adresse IP, il est possible de télécharger de manière anonyme et ainsi de ne pas être identifié par les autorités compétentes. Car, rappelons-le : le téléchargement de fichiers non libres de droit, comme des films, est illégal et puni par la loi. Cependant, aujourd’hui, avec l’apparition des plateformes de streaming comme Netflix, HBO ou encore Amazon Prime, le téléchargement P2P est de moins en moins pratiqué.

Est-ce légal d’utiliser un VPN ?

La loi française permet l’utilisation d’un VPN, à condition, bien sûr, que ce dernier ne serve pas à des fins illicites sur Internet, comme télécharger du contenu non libre de droit.

Plus généralement, dans l’Union européenne, les pays suivent les mêmes règles : les VPN sont légaux. Vous pouvez donc vous en servir sans problème, à condition que ce ne soit pas pour contourner la loi, mais pour protéger vos données.

Cependant, la liberté a des frontières. Et certains pays du monde ont mis en place des politiques très restrictives concernant Internet, comme la Russie, la Chine, la Biélorussie, l’Iran ou encore la Corée du Nord… Comme expliqué ici, ces régimes totalitaires bloquent l’accès à de nombreux sites ou plateformes qui pourraient contenir des informations contraires à la propagande d’État, comme Google, Facebook, Youtube ou encore Twitter… Seul un bon VPN, fiable et sûr, permet de s’y connecter. Et de naviguer sur le net en “sécurité”, même si celle-ci est toute relative.

Quels sont les différents VPN existants ?

Il existe trois grands types de VPN disponibles sur le marché : le VPN d’accès à distance, le VPN de site à site et le VPN basé sur le client.

Le VPN d’accès à distance

Le VPN d’accès à distance est le plus populaire. Il permet aux utilisateurs de se connecter à un serveur situé dans un autre pays et, ainsi, d’utiliser le réseau de ce dernier pour naviguer, en toute sécurité et confidentialité. Les données envoyées et reçues sont alors cryptées, et vous pouvez accéder aux sites Internet restreints dans votre pays. Si ce type de VPN est parfait pour une utilisation personnelle, il n’est pas le plus approprié pour une activité professionnelle.

Le VPN de site à site

Le VPN de site à site est idéal pour les entreprises, disposant de bureaux dans différents endroits du monde ou d’un pays. Il permet de créer des connexions sécurisées entre les sites via Internet. Le partage de ressources et d’informations est alors possible et sûr. Cependant, l’installation d’un VPN de site à site nécessite des équipements spéciaux, suivant le type :

  • VPN intranet : l’entreprise doit créer un VPN intranet afin de communiquer, rapidement et en toute confidentialité, entre les différents sites. Il s’agit alors de connecter chaque réseau local, appelé LAN, à un seul réseau étendu, dit WAN.
  • VPN extranet : si une société a des échanges commerciaux avec d’autres, elle peut mettre en place un VPN extranet afin de connecter les réseaux locaux des entreprises entre eux. Tout le monde peut alors travailler ensemble de manière sécurité, mais tout en limitant les accès des intranets respectifs.

Le VPN basé sur le client

Le VPN basé sur le client permet de se connecter à un autre réseau via une application spécifique. Contrairement aux deux autres types de VPN (d’accès à distance ou de site à site), celui-ci demande de s’authentifier avec un nom d’utilisateur et un mot de passe afin que la connexion chiffrée entre l’ordinateur et le réseau puissent commencer.

Par ailleurs, les systèmes d’exploitation (Windows, Android ou iOS) installés dans les appareils (ordinateur, smartphone et tablette) permettent de configurer, manuellement, une connexion cryptée, selon différents protocoles (SSTP, PPTP, L2TP…). Mais cela nécessite de solides connaissances en informatique.

Les différents VPN
VPN d’accès à distance VPN de site à site VPN basé sur le client
Connecte les utilisateurs à Internet via un serveur situé dans un autre pays. Crée des connexions sécurisées entre différents sites d’une ou plusieurs entreprises via Internet (intranet ou extranet). Connecte les utilisateurs sur un autre réseau Internet via une application spécifique après authentification.
Les utilisateurs doivent télécharger et installer généralement un VPN.Les utilisateurs n’ont pas besoin de télécharger et installer un VPN. Les utilisateurs doivent télécharger et installer une application spécifique. Et peuvent configurer, manuellement, une connexion cryptée.
Idéal pour une utilisation personnel.Idéal pour une utilisation en entreprise. Idéal pour une utilisation personnelle et professionnelle.
Très économique.Nécessite des équipements spéciaux chers à installer et à entretenir.Nécessite de solides connaissances en informatique.

Quelle est la différence entre un VPN gratuit et un VPN payant ?

Sur Internet, les utilisateurs ont le choix entre télécharger un VPN gratuit ou payant. Bien sûr, comme souvent, le fait de payer assure un meilleur service en termes de qualité – le niveau de sécurité et de confidentialité de la connexion est supérieur – mais aussi en quantité de serveurs disponibles.

Les VPN gratuits, même les meilleurs, proposent une offre limitée pour des besoins basiques, tels qu’une connexion sur un serveur distant et le cryptage des données.

Il est important de bien choisir son VPN gratuit, car, certains, plutôt que de protéger vos données, les mettront en péril. De plus, la vitesse de débit et le volume des données sont souvent restreints. La connexion peut aussi devenir plus instable et entraîner certaines coupures lorsque vous regardez un programme TV par exemple. Enfin, certains VPN gratuits limitent également la quantité de serveurs et donc de pays disponibles. Cependant, pour une utilisation simple, pour vous connecter en vacances ou depuis une zone de connexion Wi-Fi gratuite, un VPN gratuit est largement suffisant.

En revanche, si vous recherchez un outil plus complet offrant de meilleures performances et plus de fonctionnalités, il est plus judicieux de se tourner vers un VPN payant. Certains VPN gratuits proposent notamment des offres payantes. Vous trouverez des VPN à tous les prix (de deux à quinze euros en moyenne) et pourrez choisir votre périodicité de paiement (mensuel, semestriel ou annuel).

Les VPN payants offrent un cryptage des données plus efficace, un meilleur niveau de confidentialité et de sécurité, ainsi qu’un débit supérieur. Contrairement aux gratuits, les payants ne limitent pas la bande passante ou le volume des données. La vitesse de la connexion Internet ne devrait pas, a priori, souffrir de l’utilisation d’un VPN payant. Le nombre de serveurs disponibles est aussi beaucoup plus important, ce qui signifie aussi plus de pays. Les serveurs sont mieux entretenus afin d’offrir un service de meilleure qualité. Les données sont donc mieux protégées. Et vous bénéficiez d’un service client capable de vous aider et de vous renseigner en cas de doutes ou problèmes.

Les VPN payants sont intéressants pour les personnes qui souhaitent :

  • parcourir le net de manière anonyme et en toute sécurité.
  • éviter la surveillance en ligne
  • protéger leurs données en ligne de manière sûre et efficace.
  • accéder à des sites Internet depuis l’étranger.
  • contourner le géolocalisation ou la censure.
  • se connecter à des zones de Wi-Fi gratuites…

Le saviez-vous ?

De nombreux fournisseurs de VPN payants proposent une version d’essai gratuite pendant trente jours ou une garantie “satisfait ou remboursé”.

Les différences entre les VPN gratuits et payants
VPN gratuitVPN payant
Faible niveau de confidentialité et de sécurité. Haut niveau de confidentialité et de sécurité.
Connexion Internet instable / coupures.Aucun problème sur la connexion.
Bande passante et volume de données limités.Pas de limite sur la bande passante et le volume des données.
Vitesse de connexion ralentie.Vitesse de connexion non affectée.
Moins de serveurs disponibles / Moins de pays.De nombreux serveurs disponibles / Plus de pays.
Serveurs de moins bonne qualité.Serveurs mieux entretenus et de meilleure qualité.
Pas de service client.Service client disponible.

Qu’est-ce que la fonction kill-switch ?

Le VPN payant apparaît donc comme une solution plus complète et, surtout, plus fiable. Mais le choix final dépend, avant tout, de votre utilisation. Pour un usage basique, un VPN gratuit sera plus que suffisant – et vous aurez toujours la possibilité de passer sur la version payante. Néanmoins, un VPN payant vous apportera plus de sécurité et répondra à plus de besoins.

Cependant, attention, certains VPN, même payants, n’assurent pas une sécurité maximale des données de leurs clients. Vérifiez bien que le VPN choisi ne conserve pas les registres et, si possible, qu’il intègre un kill-switch.

Le kill-switch, aussi appelé bouton d’arrêt d’urgence, est indispensable pour naviguer en toute confidentialité sur Internet. Cette fonction permet de couper tout trafic Internet lorsque le VPN se déconnecte. Ces bugs de connexion peuvent être liés à un pare-feu, un antivirus, une surcharge du réseau, un éloignement géographique du serveur choisi, une panne Internet ou encore une coupure de courant. En général, la déconnexion est brève et l’utilisateur ne s’en rend même pas compte. Mais, si le VPN se déconnecte, votre adresse IP sera visible et vous ne serez plus anonyme. C’est donc pour éviter ça que le kill-switch a été conçu. Si la connexion du VPN flanche, ce bouton d’arrêt d’urgence coupe tout le trafic Internet jusqu’à la reconnexion. Votre véritable adresse IP n’a donc pas été retrouvée.

Quels sont les meilleurs VPN ?

Il existe, sur Internet, de nombreux VPN gratuits pour PC et Mac à télécharger. Souvent, les offres proposent une période d’essai gratuite ou une garantie “satisfait ou remboursé 30 jours”.

Voici une sélection des 10 meilleurs VPN en 2022 :

  • CyberGhost : 45 jours d’essai gratuit – 9294 serveurs – 91 pays – 7 connexions simultanées.
  • NordVPN : satisfait ou remboursé 30 jours – 5577 serveurs – 60 pays couverts – 6 connexions simultanées.
  • ExpressVPN : satisfait ou remboursé 30 jours – 3000 serveurs – 94 pays couverts – 5 connexions simultanées.
  • bannière express vpn
  • AtlasVPN : satisfait ou remboursé 30 jours – plus de 750 serveurs – 38 pays – nombre d’appareils illimité.
  • Surfshark : satisfait ou remboursé 30 jours – 3200 serveurs – 95 pays – nombre d’appareils illimité.
  • ProtonVPN : gratuit sans durée limitée avec possibilité de passer à la version payante avec la garantie “satisfait ou remboursé” durant 30 jours – 1743 serveurs – 64 pays – 10 connexions simultanées.
  • Hide.me : satisfait ou remboursé 30 jours – plus de 2000 serveurs – plus de 75 pays – nombre d’appareils illimité.
  • PrivadoVPN : satisfait ou remboursé 30 jours – 56 serveurs – 46 pays – 10 connexions simultanées.
  • HMA (HideMyAss) : satisfait ou remboursé 30 jours – 1040 serveurs – 210 pays couverts – 5 connexions simultanées.
  • Windscribe : gratuit sans durée limitée avec possibilité de passer à la version payante avec la garantie “satisfait ou remboursé” durant 30 jours – 600 serveurs – 60 pays – nombre d’appareils illimité.

Comment installer un VPN ?

Comment installer un VPN ?

Une fois que le choix du VPN est fait, il faut l’installer. Mais les démarches diffèrent selon que le dispositif est un ordinateur (PC ou Mac) ou un smartphone et tablette. Selon le VPN choisi, les étapes d’installation peuvent également être légèrement différentes, mais sont souvent relativement semblables.

Sur ordinateur (PC et Mac)

  1. Télécharger le VPN sur l’AppStore ou le Microsoft Store de votre ordinateur, ou directement sur le site du VPN voulu. Selon le choix, il faudra acheter le logiciel, souscrire une version d’essai et créer un compte.
  2. Lancer l’installation du VPN.
  3. Accepter les autorisations requises.
  4. Configurer le VPN pour qu’il fonctionne ou non lors du démarrage de l’ordinateur.

Sur smartphone et tablette (Android et iOS)

  1. Télécharger le VPN sur le PlayStore ou l’AppStore de votre dispositif.
  2. Ouvrir l’application une fois le téléchargement terminé.
  3. Autoriser les notifications (si le VPN rencontre des problèmes de connexion par exemple, il vous le signalera).
  4. Autoriser l’ajout du VPN dans le système d’exploitation et l’activer dans les réglages.
  5. Configurer votre VPN pour qu’il démarre automatiquement ou non lorsque vous allumez votre smartphone ou tablette.

FAQ

Un VPN comment ça marche ?

Un VPN (Virtual private network ou réseau privé virtuel en VF) modifie l’adresse IP du dispositif utilisé (ordinateur, smartphone, tablette) afin de cacher l’emplacement virtuel de l’internaute. Toutes les données sont alors chiffrées. Il est donc impossible de localiser l’appareil depuis lequel il est connecté.

Quel est le meilleur VPN gratuit ?

Le meilleur VPN gratuit est Windscribe. Cependant, les VPN les plus performants ne sont pas gratuits. Néanmoins, certains, comme CyberGhost, offrent une période d’essai gratuite. D’autres, comme NordVPN ou ExpressVPN, proposent des abonnements payants avec la garantie “satisfait ou remboursé sous 30 jours”.

Quels sont les risques d'utiliser un VPN ?

La loi française permet l’utilisation d’un VPN, à condition, bien sûr, que ce dernier ne serve pas à des fins illicites sur Internet, comme télécharger du contenu non libre de droit. Les VPN sont légaux, il est donc possible de s’en servir sans problème, à condition que ce ne soit pas pour contourner la loi, mais pour protéger ses données.

Mis à jour le 2 Déc, 2022

redaction Découvrir notre équipe
Redactor

Laurent Tourneux

Rédacteur senior

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquez ici.