Tester son éligibilité fibre optique

 

Avec le déploiement de la fibre optique, on parle beaucoup de “test d’éligibilité”. De quoi s’agit-il exactement ? Un test d’éligibilité consiste pour un internaute à vérifier si le logement qu’il occupe disposent des installations nécessaires pour être raccordé à la fibre optique. Si tous les logements ou presque sont éligibles à l’ADSL (qui s’appuie sur le réseau téléphonique traditionnel), c’est encore loin d’être le cas de la fibre. Actuellement, on estime qu’en 6.950 millions de logements sont éligibles aux offres fibre. En termes de communes, sur les 36529 agglomérations françaises, 1653 sont actuellement éligibles à au moins une offre Internet en fibre ou câble.

Si vous souhaitez souscrire à une offre internet en fibre optique, contactez un des experts de Boutique Box Internet au 09 77 42 24 37. C’est entièrement gratuit.

Selon votre situation géographique, votre ligne téléphonique peut être éligible ou non à différents types de technologies de raccordement. Ce sont ces technologies qui déterminent le débit de votre connexion à Internet et les offres auxquelles vous pourrez souscrire. Actuellement, le marché de la connexion Internet est largement dominé par les offres ADSL. Une offre ADSL vous donnera par exemple accès à une connexion Internet à haut débit (HD), tandis que la Fibre optique (FTTH, FTTLa) ou la technologie VDSL2 vous permettront de profiter d’un très haut débit (THD). De la même manière, selon que vous vous situez ou non dans une zone de dégroupage (partiel ou total), vous pourrez ou non bénéficier des offres triple ou quadruple play des divers opérateurs.

Afin de savoir si pouvez ou non bénéficier du Très Haut Débit (THD) avec la fibre optique chez SFR, Numéricable, Orange, Free et Bouygues Telecom, vous pouvez tester gratuitement le dégroupage et l’éligibilité de votre ligne à à partir de votre adresse ou numéro de téléphone fixe.

Comment tester l’éligibilité à la fibre optique dans mon logement ?

La fibre optique est l’offre de connexion actuelle qui garantit la meilleure vitesse de débits : ascendant (upload) et descendant (download).  Les offres fibre sont généralement un peu plus chères que les offres ADSL et peuvent nécessiter quelques travaux au sein du logement. Pour bénéficier de la fibre optique, il faut non seulement habiter dans une zone desservie par au moins un opérateur, mais aussi que la fibre optique ait été déployée dans les parties communes de l’immeuble. Peu importe quel opérateur a déployé la fibre dans votre immeuble, vous pouvez, en théorie, souscrire une offre chez l’opérateur de votre choix, à condition toutefois que ce dernier couvre le secteur. Pour savoir si votre logement est desservi, renseignez-vous auprès de chaque opérateur.

Les particuliers qui déménagent sont incités à tester leur éligibilité à la fibre pour leur nouveau logement. Dans ce cas, ils devront résilier leur offre actuelle s’il s’agit d’une offre ADSL ou VDSL, et souscrire à une offre fibre optique chez leur FAI actuel, ou en changer s’ils le désirent.

Tester mon éligibilité dans mon logement actuel

Vous utilisez actuellement l’ADSL ou le VDSL pour vous connecter à Internet et vous souhaiteriez gagner en rapidité de débit ? Il existe plusieurs moyens de tester l’éligibilité de son logement à la fibre optique :

Tester sa ligne par téléphone

Comment tester sa ligne par téléphone ? Simplement en contactant le service client de votre FAI actuel et en donnant votre adresse postale complète à l’opérateur pour que ce dernier réalise le test d’éligibilité.

Les numéros de téléphone pour tester sa ligne auprès des opérateurs :

  • Orange : 1014 (appel gratuit depuis une ligne fixe Orange)
  • SFR : 1023 (coût d’un appel local, temps d’attente gratuit depuis une ligne SFR)
  • Bouygues : 1064
  • Numéricable : 3990
  • Free : 1044 (coût de connexion : 0,078 €TTC par appel puis 0,014 €TTC/min en heures creuses et 0,028 €TTC/min en heures pleines)

En appelant les services client et assistance de votre opérateur, vous saurez de suite si vous êtes éligible, mais aussi à quel type d’offre. Selon l’architecture de la fibre en place dans votre logement (FTTH, FTTLA), les box proposées ne seront pas les mêmes. Chez Bouygues Telecom par exemple, les abonnés qui veulent souscrire à une Bbox Miami doivent s’assurer de bénéficier d’une connexion fibre optique FFTH, pour les Bbox Sensation, c’est une connexion FTTLA qu’il faudra.

Tester son éligibilité sur internet

Chaque FAI propose de tester l’éligibilité de sa ligne sur internet. Pour cela il suffit de renseigner l’adresse complète de son logement (code postal, commune, numéro et nom de rue) ou le numéro de la ligne du logement. Contrairement au test ADSL, le test par adresse complète ne nécessite pas d’être muni du nom de l’ancien locataire. En effet, le raccordement à la fibre est effectué par immeuble (ou maison). Donc si un immeuble est raccordé en fibre optique, tous les logements de celui-ci sont éligibles à la fibre optique de l’opérateur.

Tester sa ligne en boutique

Les principaux opérateurs disposent de boutiques dans lesquelles il est possible de se renseigner sur les offres et faire tester son adresse. Les horaires d’ouverture varient selon les fournisseurs et les magasins. De manière à ne pas vous déplacer pour rien, il est conseillé de préparer les documents suivants : votre RIB, votre pièce d’identité (et pour souscrire un forfait mobile, un justificatif de domicile de moins de 3 mois et un chèque annulé).

Il est possible que votre logement ne soit pas disponible à la fibre optique. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette situation :

  • Vous vivez en copropriété : il se peut que votre bailleur ou syndic soit opposé au déploiement de la fibre optique dans l’immeuble. En effet, l’assemblée générale des co-propriétaires peut statuer et voter pour l’installation de la fibre, puis donner mandat au conseil syndical, afin qu’il sollicite ou réponde à une demande d’un opérateur.
  • Vous habitez une maison individuelle : le raccordement à la fibre optique n’ pas encore été effectué votre commune ou quartier. Consultez les cartes de couvertures de la fibre optique en France pour connaître l’avancée du déploiement de la fibre dans votre zone.

    Tester mon éligibilité dans le logement où je déménage

    Vous vous apprêtez à changer d’adresse ? C’est l’occasion où jamais de tester votre éligibilité à la fibre optique et de faire jouer la concurrence. Lors de l’état des lieux avec votre bailleur ou son représentant et l’ancien locataire, le mieux est de leur poser directement la question. Si vous emménagez en copropriété, le déploiement de la fibre dans l’immeuble est généralement signalé par un macaron dans le hall d’entrée, indiquant le déploiement et le FAI en charge du raccordement. Si le logement n où vous emménagez est fibré en FTTH, une prise optique devrait déjà être installée. Au moment de la souscription, l’opérateur vous demandera de lui communiquer la référence du boitier PTO, qui correspond aux lettres FI suivies de deux séries quatre chiffres : FI xxxx-xxxx.

    Ce numéro permet de repérer votre branchement personnel, et les opérateurs peuvent être amenés à vous le demander lors de la souscription.

Déploiement de la fibre : le principe de mutualisation

Attention, le fait qu’un opérateur se soit chargé du branchement ne vous empêche pas de souscrire à une offre fibre chez un autre à partir du moment où votre logement est éligible.

Afin qu’un opérateur ne puisse justement se retrouver en situation de monopole sur un réseau de fibre optique, et pour éviter que plusieurs FAI ne délaissent certaines zones dans le déploiement de leur réseau, l’ARCEP a imposé la mutualisation. C’est-à-dire que, lorsqu’un opérateur a fibré un immeuble en FTTH, il possède l’exclusivité physique sur ce dernier mais doit proposer aux autres opérateurs l’accès à la fibre verticale, allant du pied de l’immeuble jusqu’au logement de l’utilisateur.

Néanmoins, soyez prudents et prenez certaines précautions. Même si la fibre est déployée dans votre immeuble, il arrive qu’elle ne puisse pas être raccordée dans certains appartements : le problème vient du déploiement « vertical« , entre le « point de mutualisation » des opérateurs, et les appartements. Concrètement, cela signifie que la fibre ne parvient pas à tous les étages. Le Net regorge de commentaires de consommateurs surpris de voir la fibre déployée chez leurs voisins mais pas chez eux.

Les différents moyens pour tester son éligibilité à la fibre optique

Pour tester l’éligibilité de sa ligne à la fibre optique, vous pouvez utiliser votre adresse postale ou votre numéro de téléphone fixe comme référence. Il est généralement plus pratique de donner son adresse : les particuliers qui déménagent, notamment les étudiants et les jeunes actifs, n’ont pas toujours de ligne de téléphone fixe. Pour les étudiants, cela représente des frais supplémentaires pour un service dont ils n’ont pas réellement besoin avec le téléphone portable.

Le résultat du test vous présentera les différents forfaits accessibles à votre domicile, que vous pouvez filtrer en fonction des fonctionnalités spécifiques que vous désirez (TV numérique, appels illimités vers les fixes, très haut débit…). Vous pourrez également comparer directement les services (téléphonie, TV ADSL, TV HD, VOD…) et les caractéristiques (prix de l’abonnement, débit, durée de l’engagement…) des offres vous étant proposées.

Vous êtes éligible à la fibre optique ? Choisissez une offre avant tout en fonction de vos besoins, en connexion Internet, téléphonie (mobile et fixe) et bouquet TV. La fibre optique permet un débit de connexion supérieur à celui de l’ADSL, mais tous les particuliers n’ont pas les mêmes exigences, ni les mêmes budgets.

Foire aux questions

Comment se passe le raccordement à la fibre optique dans un immeuble ?

La demande de raccordement d’un immeuble à la fibre optique peut provenir : du syndicat, d’un locataire, ou d’un opérateur. Une fois la demande effectuée, celle-ci est examinée en assemblée générale et votée. Si le vote est positif, le syndic de copropriété sollicite alors plusieurs opérateurs pour des devis. Une fois les conditions des FAI sollicités examinées, le syndic procède à un vote en assemblée générale pour sélectionner l’opérateur, ce dernier devient alors “opérateur d’immeuble”.

Quel opérateur choisir pour mon abonnement à la fibre optique ?

Qui d’Orange, SFR, Free, Numericable ou Bouygues propose les meilleures offres fibre ? Les principaux fournisseurs internet de l’hexagone ont choisi des stratégies spécifiques pour le développement de leur réseau fixe très haut débit. Actuellement, Orange est le FAI qui s’investit le plus lourdement dans le déploiement de la fibre optique en France, mais d’après l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), Numericable (dont les offres sont désormais commercialisées par SFR) est le premier fournisseur d’accès à internet à s’être illustré en terme de très haut débit : le câblo-opérateur s’est ainsi longtemps démarqué par sa volonté de se différencier en développant notamment un réseau câblé particulièrement dense sur le territoire.

Quel forfait choisir pour mon abonnement fibre optique ?

La question n’est pas tant la fibre en elle-même car en matière de qualité, les réseaux et les débits se valent plus ou moins. Le critère le plus important ce sont vos besoins en matière de connexion : Internet, TV, téléphonie fixe et mobile. Le choix se fait entre les offres simple, double, triple et quadruple play. Si vous possédez déjà un abonnement TV ou téléphonie (fixe/mobile) chez un FAI dont les offres fibres vous intéressent, combiner les abonnements peut parfois vous apporter des remises. Si vous ne souhaitez pas mettre tous vos oeufs dans le même panier, faites jouer la concurrence.

Comment une fibre optique guide-t-elle la lumière ?

Une fibre optique peut être vue comme un tuyau dans lequel la lumière se propage dans sans pouvoir s’échapper. On peut alors transporter de la lumière d’un point A à un point B comme on le ferait avec de l’eau. Une fibre optique est composé d’un coeur, d’indice, et d’une gaine, moins réfringente, d’indice. Le coeur étant plus réfringent que la gaine, une réflexion totale sera possible. Pour que la lumière reste confinée dans le coeur et soit guidée par la fibre, il faut justement se situer dans ce cas de réflexion totale, ce phénomène est à la base des communications par fibre optique.

Je déménage : puis-je transférer ma ligne fibre optique dans mon nouveau logement ?

Si votre nouveau domicile est éligible à votre offre fibre optique actuelle vous pourrez conserver votre offre en l’état ; si le logement est équipé de la fibre, un rendez-vous sera pris pour que le technicien installe la fibre dans le logement et, ainsi, profiter à nouveau des services fibre. Vous pouvez conserver votre matériel d’un logement à l’autre.

article

Article écrit par:

calendar

( update 3 octobre 2017 )